Test complet du Dyson Pure Cool Link

En cette époque ou le bien-être fait légion par la commercialisation d'innombrables produits prévus à cet effet (montres connectées et balance connectées pour le corps, ampoule de luminothérapie ou diffuseurs d'huiles essentielles pour note intérieur), un nouveau type de produit fait de plus en plus parler de lui, j'ai nommé le purificateur d'air.

C'est d'ailleurs sur l'axe du bien-être de notre intérieur que nous allons orienter notre article puisqu'il s'agit de vous présenter le modèle de chez Dyson, le Pure Cool Link. Ce ventilateur sans pales apparentes utilise la technologie Air Multiplier. Les pales se situent à la base de la colonne et provoquent un effet venturi. Nous allons voir, tout au long de cet article, son fonctionnement et ses caractéristiques.

Design et caractéristiques techniques du Pure Cool Link

Dyson_Pure_Cool_Link_testComme à son habitude, Dyson nous propose un produit avec un design soigné qui s’intégrera facilement dans votre intérieur. Le seul point délicat réside dans le fait que l'appareil est assez grand (un petit peu plus d'un mètre). Le design sans pales nous fait vite oublier ce léger désagrément. Son poids plutôt léger (3,7 kg) permet de le déplacer à sa guise sans grande difficulté en passant le bras sous forme arrondie de l'appareil. A noter que la télécommande est magnétique et peut être positionnée sur le purificateur sans tomber.

Parlons-en de la télécommande : elle est assez simple et permet de contrôler l'appareil de manière efficace. (allumage de l'appareil, réglage de la vitesse du ventilateur, de la minuterie donnant la possibilité de programmer un arrêt au bout de 15, 30, 45 min, 1 h, 2 h, 3 h... jusqu'à 9 h, le mode nuit qui permet de réduire la luminosité de l'affichage de la vitesse, l'activation du mode rotatif).

Concernant la rotation de la tour, le Cool Link est composé de 2 moteurs indépendants qui génèrent une oscillation sans à-coups. Ceci permet de diffuser un air frais dans toute la pièce (jusqu’à 43 m² pour un rafraîchissement, la surface maximum de purification n'étant pas indiquée).

Le changement de filtre se fait très facilement. Il suffit de dé-clipser la base de l'appareil, un jeu d'enfants ;).

Photos dans la place !

Au niveau du bruit d'utilisation, le Cool Link reste assez silencieux jusqu'à la cinquième vitesse (la moitié de sa puissance de ventilation). Au delà le bruit se fait un peu plus intense mais reste toutefois bien plus agréable qu'un bruit de ventilateur à pales. En dépassant 8, le bruit de fonctionnement devient vraiment important. Il sera intéressant de le laisser fonctionner à cette vitesse quand vous n'êtes pas chez vous.

Côté filtration, le purificateur Dyson Pure Cool Link est doté d’un unique filtre HEPA 360° en fibre de verre. Cette technologie élimine 99,95% des allergènes et polluants de l’air, aussi petits soient-ils. Les capteurs intelligents présents dans l’appareil détectent les pics de pollution pour adapter le niveau de purification. Dyson vous permet aussi de rafraîchir votre pièce l’été avec le mode ventilateur.

À son niveau maximum, cette machine a une puissance de 40 W. Lorsqu’elle fonctionne normalement, sa puissance est de 5 W et lorsque la machine est en veille, sa puissance n’est que de 0,5 W.

Les Pure Cool Link peuvent purifier l'air d'une pièce de 40 m² en 1 h environ tout en ventilant la pièce. Malheureusement, Dyson ne communiquent pas sur la surface maximum que peut couvrir leur appareil, sans doute pour ne pas dévoiler les limites d'utilisation. Nous pouvons imaginer qu'il faudra utiliser plusieurs appareils pour de grandes surfaces.

Dyson_Pure_Cool_Link_test

Mode automatique

Le mode automatique permet grâce à un capteur de pollution, d'adapter la vitesse de fonctionnement du purificateur. Dyson fournit des informations plutôt préciser par rapport à la pollution de l'air. La couleur du "A" permet d'indiquer que le mode auto est activé. Il est vert si l'air est "propre", blanc s'il doit être filtré. La vitesse de fonctionnement est précisée en plus de la qualité de l'air (variant de 1 à 10 comme pour le mode manuel).

La sensibilité du capteur de pollution peut être réglée par rapport au niveau d'exigence de l'utilisateur par rapport aux nombres de particules qu'ils souhaitent éliminer. Ceci ne peut être effectué que via l'application smartphone ce qui peut être problématique pour les utilisateurs qui ne possèdent pas de smartphone.

Caractéristiques techniques du Dyson Pure Cool Link

Dimensions (HxLxP) / Poids1018 x 196 x 196 mm / 3.7 kg
Débit d'air115 m3/h
Surface couverte
Technologie de filtreHEPA, Charbon
Mode automatiqueoui
Télécommandeoui
Minuteuroui
Bruitde 33 à 52 dB en fonction de la vitesse
Nombre de vitesses10

Ventilateur connecté

Dyson_Pure_Cool_Link_testElle est disponible pour iOs et Android. La connexion se fait très aisément (en tout cas pour ma part sur iOs). L'appairage se fait très bien entre la box et le Dyson, il suffit de suivre les quelques étapes et en quelques minutes le tour est joué. L'application est d'autant plus intéressante qu'elle permet de prendre le contrôle du purificateur à distance, plutôt pratique si vous n'avez pas allumé l'appareil avant de partir au travail le matin ;).

L'application est très claire et efficace (comme la télécommande). Elle permet entre autre de paramétrer le capteur de pollution, de contrôler l'appareil (vitesse, rotation, planification de l'activation de l'appareil) mais elle permet aussi d'obtenir des informations sur la qualité de l'air de votre pièce, la température et le taux d'humidité. Toutes ces informations sont également disponibles pour l'air extérieur.

Le mode d'emploi de l'appareil est également disponible via l'application. D'après les avis que j'ai pus lire de certains acquéreurs du Cool Link, l'application posait quelques problèmes pour contrôler l'appareil (quelques plantages survenaient à l'utilisation). Ces bugs ont été certainement corrigé depuis car je n'ai pas rencontré de problème depuis que j'ai fait l'acquisition du Cool Link.

Concernant le filtre, celui coûte environ 60€ et reste très facile à changer. Il faut bien penser à nettoyer également le capteur de pollution à chaque changement de filtre. Une fois ce dernier remplacé, il faut appuyer pendant 6s sur le bouton de démarrage pour réinitialiser le compteur d'usure du filtre.

Conclusion et avis final sur le Dyson Pure Cool Link

Après 2 mois d'utilisation, ce purificateur s'avère très pratique, plutôt discret lors d'une utilisation à vitesse raisonnable et permet d'avoir un air de bien meilleur qualité (l'arrivée actuelle des pics de pollens ne va pas me contredire!). Cet appareil est également efficace pour réduire les odeurs, les possesseurs de cuisines ouvertes en seront ravis ! La simplicité de l'application ainsi que de la télécommande et de l'entretien en font un appareil de très bonne facture. Nous pourrons cependant regretter le prix de ce dernier (environ 500€) et le tarif du filtre oscillant entre 60 et 70 € et disponible essentiellement sur le site marchand de Dyson ou sur Amazon.

Pour les bourses un peu plus modestes, le Dirt Devil Pureza AC350 nous paraît être un meilleur choix (environ 200€) avec une filtration quasi exemplaire. Par contre celui-ci est un peu plus bruyant et coûteux en fonctionnement (filtres à changer souvent et très énergivore comparé au Dyson).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :