Test des intra-auriculaires AUKEY EP-T28

De nos jours, le casque, qu’il soit fermé avec réduction de bruit ou sous la forme d’écouteurs intra auriculaires, est devenu l’outil incontournable pour les usagers des transports en commun ou des sportifs qui aiment aller faire le footing en musique. L’offre de casques est devenue de plus en plus importante surtout avec l’arrivée des casques sans fil. C’est donc un casque intra auriculaire bluetooth qui est en test aujourd’hui, les Aukey EP-T28.

Une marque diversifiée et déjà bien connue des nomades

Aukey est une marque qui s’est beaucoup fait connaître par ses divers chargeurs de tout type ainsi que ses batteries de voyage permettant de recharger ses appareils mobiles (très pratique quand vous partez en excursion pour ne pas tomber en panne de batterie avec votre smarphone!). La marque s’est étendue en fabriquant également des petites enceintes bluetooth ainsi que des casques. Découvrons ensemble ces EP-T28 !

Contenu de la boite

  • Les écouteurs (si si !)
  • Un mini câble USB-C
  • La boite de rangement/chargement
  • 3 paires d’embouts de tailles différentes
  • Une notice

Concernant le design, les intras sont plutôt bien finis et paraissent solides. Les écouteurs tiennent 5 heures pouvant être renouvelés 4 fois par l’étui de chargement (1,5 heure environ pour une recharge pleine), portant ainsi l’autonomie totale à 25 heures. Ils sont certifiés IPX5, ce qui les rend étanches à la pluie et la sueur, plutôt pratique pour les sportifs.

A l’usage, la connexion est on ne peut plus simple que ce soit avec un smartphone ou un pc. Je les ai utilisé pour des réunions de travail, le son comme le micro sont parfaits pour cet usage.

Des commandes tactiles multiples

  • Double tap pour démarrer/arrêter un morceau ou répondre à un appel
  • Appui long pour passer d’un morceau à l’autre
  • triple tap pour Siri/Ok Google

A l’usage, les commandes tactiles sont pratiques sauf quand vous voulez réajuster vos écouteurs, vous pouvez être sûr que vous allez changer de morceau sans le vouloir !

Rendu sonore des Aukey EP-T28

Côté son, les EP-T28 sont globalement équilibrés entre les fréquences avec une très légère prédominances du haut du spectre (hauts médiums et aigus). Il faudra trouver les embouts les plus adaptés à vos oreilles pour obtenir le meilleur rendu sonore pour que les écouteurs se positionnent bien dans vos oreilles.

Si on détaille un peu, les graves sont présents bien qu’un peu secs au niveau des attaques de grosse caisse ou de guitare basse. Le rendu sonore des médiums et des aigus est plutôt clair, flattant même les chanteurs de vos groupes préférés. Côté isolation des bruits extérieurs, celle-ci est correct sans faire de miracle, les écouteurs n’étant pas dotés d’une réduction de bruit, logique dans cette gamme de prix. Au niveau de la connexion bluetooth, j’ai été très surpris de voir que celle-ci fonctionne sur un pc en étant à un étage d’éloignement de celui-ci, assez bluffant de continuer d’écouter son morceau en cours tout en allant faire couler un café ;). Côté autonomie, celle-ci est tout bonnement excellente avec 5 heures par charge. L’étui contient 4 charges supplémentaires ce qui nous donne une autonomie complète de 25h (compter 1,5h pour charger complètement les écouteurs depuis le boîtier).

Carlos Santana - Yaleo : Un morceau plutôt riche en instruments de percussion, avec une guitare basse très présente, un chant, des cuivres et bien évidement de la guitare. L’assise de la basse est extrêmement bien rendue par ces écouteurs, la voix est également très claire. On regrette une toute légère prédominance d’aigus sur les coups de cymbales.

Kyle Eastwood – Marrakech : Morceau du quintet (enfin ici seulement du quartet) de Kyle, avec une ambiance très particulière et un saxophone soprano très lyrique et une basse très solide mais pas dominante. Le son de piano et les ambiances synthés sont très cristallins et précis tandis que la contrebasse jouée à l’archet sont rendus à merveille.

Massive Attack - Mezzanine - Angel : Morceau très exigeant pour les basses tant la basse descend très bas dans le spectre sonore. Les EP-T28 s’en sortent bien avec une précision correcte sans plus. Vous n’aurez clairement pas le rendu d’un casque fermé mais les écouteurs font le job, ni plu ni moins.

Shaka Ponk - Smells like Teen Spirit : Cette reprise extrêmement bien réalisée avec des passages lents et portés sur la voix tout comme des passages puissants par les guitares et la présences des cordes. Le rendu est toujours précis et plutôt agréable. Le même défaut des aigus des cymbales ressort toutefois comme sur le morceau de Santana plus haut.

Avis et conclusion pour ces intras de chez Aukey

J’ai été agréablement surpris de ces écouteurs au tarif assez doux (une quarantaine d’euros). Ils seront agréables pour de nombreux usages, que ce soit pour de l’écoute quotidienne dans les transports en commun ou même en conf call, surtout pendant cette période de confinement où le télétravail fait légion. Leur confort est d’autant plus agréable pour une utilisation plus intense, même dans le cadre de vos entraînement de running.

Contrat rempli par Aukey, même pour les utilisateurs les plus nomades avec une grande autonomie et un confort plus que correct pour un tarif doux d’une quarantaine d’euros. Tout ceci vous fera oublier un son perfectible mais étant habitué aux casques fermés je dois avouer que ces écouteurs remplissent parfaitement leur rôle !

Leave a reply