François Martinez dans « J'ai fait disparaître ma femme »

FMblancs-manteauxL'affiche du théâtre des Blancs Manteaux résonne comme un effroyable aveu ! Pourtant, François Martinez n'a jamais été pris la main dans le chapeau, en train de scier sciemment sa moitié en deux... Au contraire, notre magicien se plie en quatre pour la faire réapparaître mordicus sur scène. Mais une fois le spectacle terminé et les cartes redistribuées, retrouve-t-il enfin sa femme à croquer et une salle pleine à craquer ?

 

Résumé

A force de vouloir faire voler son assistante au-dessus d'une tronçonneuse, elle a fini par se barrer ! Ce qui est très ennuyeux, vu que son assistante, c'est aussi sa femme !
Pour la faire revenir, il est prêt à tout ! Vous allez enfin découvrir :
Comment aider un enfant à s'endormir grâce à une corde.
Comment lire dans les pensées d'une femme.
Comment faire apparaître des Big Mac et des frites ou du Champagne et des fleurs.
Comment faire une déclaration d'amour avec un jeu de cartes.
Et surtout : comment faire revenir la femme que vous aimez !

Viens voir le comédien…

Mis en scène par Jocelyn Flipo, ce spectacle de magie est construit comme un véritable one man show. François Martinez, en artiste de stand-up accompli, enchaine ses tours sans interruption, tout en restant naturel dans le récit de ses péripéties. Et comme son spectacle est déjà bien rodé, il s'aventure très facilement vers quelques improvisations, mais sans jamais perdre le climax de ses tours. Enfin, cet artiste a un véritable sens de l'autodérision, ce qui est particulièrement salutaire aujourd'hui !

Voir le magicien…

Pendant le spectacle, les enfants comme les adultes, n'auront pas à craindre de vilains coups de Martinez, car François est un authentique magicien. Et au delà des tous premiers trucs amusants dévoilés aux spectateurs, il revisite habilement les classiques de la magie, en troquant par exemple, des épées contre des parapluies...

FM3Il y a également des tours que le grand public n'a pas l'habitude de voir, qui sont tout aussi séduisants, même si certains semblent avoir un impact plus faible sur l'assistance. Pourtant, lorsque la magie offre une seconde chance à une canette de coca, ou maintient prisonnier un téléphone emprunté, ce sont réellement des effets inattendus et troublants !

Et comme un hasard n'arrive jamais seul, le spectacle se termine avec quelques tours de mentalisme. Là aussi, François Martinez surprend tous les spectateurs avec un dénouement astucieux et souvent réalisé sur de bien plus grandes scènes !

Qui arrive…

François Martinez fait habilement disparaître la frontière entre le magique et le comique, entre l’étonnant et le marrant. Jamais une vanne ou une carte n'est forcée, pourtant son spectacle est efficace, sans temps mort, et plutôt imaginatif au vu de l’étroitesse de la scène. Ce magicien est drôlissime et son talent mérite vraiment d'être révélé à un plus grand nombre de spectateurs, avant que David Copperfield ne lui subtilise son humour, et Harry Potter, ses lunettes !

François Martinez, au Théâtre des Blancs Manteaux

Lundi, mardi et mercredi à 19H30 et Dimanche 17H30, jusqu'au 29 juin

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :