Happy Plugs In-Ear : Le test

Grands amateurs de musique, les membres de la Redak ne peuvent jamais s'en passer, et en particulier en situation nomade ! C'est donc pour cela que nous avons testé aujourd'hui pour vous les derniers écouteurs In-Ear de la maque Happy Plugs. Alors, ces plugs nous ont-ils rendu happy ? 🙂

Un look très "Apple"

happy_plugsEn découvrant les Happy Plugs, on ne peut pas ne pas penser Apple. Dans une boîte très similaire aux EarPods (mais avec un agencement en forme de note de musique), ces In-Ear sont déclinés dans 20 couleurs distinctes, du plus classique (blanc, noir, bleu...) au plus fantaisiste (or, camouflage, léopard...). Une édition limitée aux couleurs du groupe de Jared Leto, 30 seconds to Mars, est même au catalogue !

Un look sympa donc, qui s'adaptera à tous... mais qu'en est-il de l'ergonomie ?

Une ergonomie perfectible

Assemblés dans un plastique assez doux, les écouteurs sont agréables au toucher, bien que ne respirant pas la durabilité. La finesse des câbles peut inquiéter celui qui met le téléphone dans la poche de son pantalon. Ces derniers se tordent assez rapidement et on doute qu'ils puissent tenir des années.

Prévus pour smartphone, les écouteurs sont dotés d'une télécommande sur l'oreillette droite permettant de prendre/arrêter les appels, ainsi que lancer la musique, ou passer au morceau précédent et suivant. On regrettera cependant que cette télécommande n'ait pas la fonction de gestion du volume qui aurait été bien pratique.

Autre point qui peut gêner les puristes, la télécommande est située très près de l'écouteur, ce qui empêchera de porter ces semi-intra en tour d'oreille, imposant un port classique. Rien de dramatique cependant.

Un son très pop

happy_plugs_colorEnfin, que donne le son de ces Happy Plugs ? Globalement, le son est assez équilibré, et le spectre général est plutôt respecté. Sans être un grand amateur des basses puissantes, ce sont malheureusement elles qui font défaut au casque. Sur des musiques comme le funk, le hard rock ou le metal, les basses se révèlent assez brouillonnes et ont tendance à vite saturer. Dommage quand on est amateur d'Iron Maiden ou de Earth, Wind & Fire !

Afin de ne pas souffrir de cette saturation, il sera donc nécessaire de rester sur des musiques finalement assez neutres. La pop sera donc tout à son aise sur ces écouteurs. Les amateurs de jazz, électro ou musiques plus extrêmes passeront leur tour !

En conclusion, ces Happy Plugs In-Ear sont de jolis écouteurs qui pêchent par quelques soucis d'ergonomie. Offrant un son bien équilibré, ils conviendront plus aux amateurs de pop qu'aux autres, les basses devenant vite brouillonnes. Si vous êtes convaincus, pour se les procurer, c'est par ici.

1 comment

  1. Le Stagiaire 17 septembre, 2015 at 19:41 Répondre

    « les basses deviennent vite brouillonnes ». C’est beau, c’est un avis d’esthète, ça montre le professionnalisme du testeur : un jour j’aurais (avec un s car il ne faut pas trop s’engager…) cette acuité dans l’écoute et cette sensibilité dans l’oreille afin d’apporter une valeur ajoutée de qualité : merci Tom !

Leave a reply