Les jeux vidéo s'exposent au musée d'Art ludique

slide1Après Pixar, Marvel, Ghibli et Aardman, la nouvelle exposition qui va occuper le musée d'Art Ludique de Paris sera autour de l'art dans le jeu vidéo en général.

Changement donc de fusil d'épaule pour le musée des arts ludiques qui, après avoir mis en avant essentiellement des studios de production cinématographique, va présenter du jeu vidéo. Après du Toy Story, Spider-Man ou encore Shaun le Mouton, non seulement le musée change de sujet, mais aussi de concept. Plus question ici d'un seul studio, mais d'une rétrospective multi-éditeur si l'on peut dire.

slide2A partir du 25 septembre donc, il sera possible de découvrir une des premières expositions qui sortira réellement le jeu vidéo de son simple concept vidéo ludique pour l'élever au niveau artistique. Si l'on ne sait pas encore quels seront les artistes au cœur de l'exposition, on peut penser que les français d'Ubisoft seront bien représentés. Avec Far Cry, Watch Dogs, Assassin's Creed, la production est vaste et doit pouvoir offrir quelques belles choses. Mais ils ne sont pas les seuls, Dontnod, par exemple, pourrait présenter des œuvres autour de Remember Me ou même Arkane Studios avec Dishonored.

slide3Car n'oublions pas que la France est un des pays les plus présents sur le marché du jeu vidéo avec le Japon et les Etats-Unis, et une telle exposition ne peut qu'améliorer son image, ainsi que son rayonnement mondial. On peut notamment le remarquer en surfant sur le net, via ce type de site de jeux vidéo par exemple.

Cette exposition qui démarre donc le 25 septembre 2015 sera à voir, non seulement pour découvrir l'art dans le jeu vidéo, mais aussi pour le nouveau concept d'exposition du musée des arts ludiques. Et nul doute que nous l'attendons avec impatience. Retrouvez toutes les informations autour de l'exposition sur le site du musée.

L'art dans le jeu vidéo, au musée Art Ludique, 34, quai d'Austerlitz, 75013 Paris, du 25 septembre 2015 au 6 mars 2016

Tags2015

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :