Trilogie Palmes d'Or : un chef à domicile avec le Champagne Nicolas Feuillatte

Début Octobre, la maison de champagne Nicolas Feuillatte va lancer un concept original : un dîner de chef à domicile avec l'ambition d'associer ce repas à la dégustation de trois millésimes d'exception au format magnum.

J'ai au la chance de découvrir en avant-première cette expérience, nommée Trilogie Palmes d'Or, à l'occasion d'un dîner organisé par la marque.

Le concept !

trilogie_palmes_dor_nicolas_feuillatte_experience_diner_chef_domicileAu-delà du pitch commercial que vous retrouverez aisément sur internet, je peux vous parler de l'expérience vécue, et des concepts que l'on y retrouve. Premièrement, il s'agit bien d'un dîner chez SOI ! Forcément, étant invité, je me suis rendu dans un appartement dédié à l'événement, mais le principe est bien de ne pas bouger de chez vous. Pour cette opération, Nicolas Feuillatte s'est associé avec La Belle Assiette, spécialiste des dîners d'exception à domicile. Vous aurez donc le plaisir de "ne rien faire", chez vous. En effet, le Chef débarque avec les courses, les produits frais, 6 magnums (au cas où une bouteille est bouchonnée...), le service de vaisselle pour dresser la table. Il ne reste plus qu'à abandonner votre cuisine 😉 Si vous êtes nombreux, le chef est accompagné d'un commis de cuisine, pour faciliter le dressage des assiettes et le service.

Le menu que j'ai pu testé était composé d'un amuse-bouche, d'une entrée, d'un plat, d'un fromage puis d'un dessert, mais j'y reviendrais.

Deuxièmement, il s'agit de pouvoir s'offrir trois bouteilles en magnum de la cuvée Palmes d'Or. Et ce n'est pas tous les jours que l'on peut se dire : "j'ai fait une dégustation des millésimes 1998, 1999 et 2000 de chez Nicolas Feuillatte", surtout dans ce format là ! D'ailleurs, je sens déjà une question pointer : oui, il s'agit bien de 450 cl de champagne, et du bon. Alors quel est le prix ? On verra plus tard... Alors à combien de personnes peut-on envisager réserver l'événement ? Parce que cela commence à faire un nombre conséquent de flûtes !

L'offre sera prochainement révélée par Nicolas Feuillatte en détails, mais il est clair qu'à moins de 10 personnes, les 3 magnums commencent à peser.

Pour un tel événement, je suggérerais logiquement de viser un bel anniversaire, une fête de fin d'année ou tout autre événement exceptionnel.

Le prix ?

Le prix communiqué officiellement est équivalent à un petit billet de 1500€ pour 10 personnes. Cela justifie de bien vous entourer de 10 personnes ayant envie de participer à une belle expérience. A regarder le niveau de service, la prestation de chef à domicile, le menu servit et surtout les bouteilles ouvertes, c'est un bel événement qui ne coûterait finalement pas beaucoup plus cher qu'un restaurant étoilé. Surtout que le vin est inclus.

trilogie_palmes_dor_nicolas_feuillatte_experience_diner_chef_domicile

Petite précision, les villes concernées par l'opération sont : Paris, Lyon, Bordeaux, Nice et Lille.

C'est donc trois magnums de champagne qui sont livrés ! Et pas n'importe quelles quilles... A titre indicatif, vous pourrez trouver la Palme d'Or 1999 en magnum aux alentours de 210€ sur internet.

Place à la dégustation !

Pour l'occasion, le chef de La Belle Assiette Joy-astrid Poinsot (aussi connue pour sa participation à l'émission TV Top Chef) a composé un menu dédié à la dégustation des trois champagnes proposés.

Amuse-bouche et entrée

*** Palmes d'Or 2000 ***

Palourde en gelée de mer et algues wakamé

Caviar d'Aquitaine et courge Butternut

Huître fumée et confit de coing

Raviole de Homard, kumbawa, légume de saison

*** Palmes d'Or 1999 ***

Suprême de Pigeon rôti, les abats et cuisses en mouillettes toastées, mon jardin d'automne

Camembert au lait cru contisé de fruits secs

*** Palmes d'Or 1998 ***

Abricot en nage de basilic et biscuit coco

Le dîner qui a été proposé ce soir là, était réellement haut de gamme, et décomposé en 5 services. La qualité globale des assiettes est très bonne, alternant franchement entre différentes saveurs : poisson & fruits de mer en entrée puis pigeon (gibier ou volaille ?) en plat. Le camembert prépare déjà au dessert puisqu'il est parsemé de fruits secs. Quant au dessert, il est franchement très sucré, et fortement dosé en abricot.

Rien à signaler sur le côté gustatif des plats servis, accompagnant parfaitement le champagne. Car le cœur du sujet est définitivement la dégustation de ces trois magnums de Nicolas Feuillatte. Sans être pour autant un expert en dégustation, avoir suivi les conseils de dégustation proposées par un ami aide un peu pour appréhender ces trois bouteilles qui ne sont pas proposées tous les jours...

trilogie_palmes_dor_nicolas_feuillatte_experience_diner_chef_domicile

Nicolas Feuillatte Palmes d'Or Brut Vintage 2000

Composé à 50% de chardonnay et 50% de pinot noir, ce champagne de l'année 2000 est nécessairement complexe. Le nez est puissant, dès la première "inspiration". En début de repas, cet aspect salin et fumé ouvre clairement l'appétit, avec des notes empyreumatiques. Une fois en bouche, l'attaque est vive et franche, dégageant une belle fraîcheur qui s'accorde très bien avec les entrées. Une légère acidité en fin de bouche révèle que, finalement, il est encore possible de conserver quelques années la bouteille sans prendre de risques.

Attention, la finesse de ce champagne peut être rapidement éclipsée par un plat trop ambitieux et relevé en goût.

Nicolas Feuillatte Palmes d'Or Brut Vintage 1999

Changement radical de posture avec le Vintage 1999, pourtant toujours sur un assemblage 50/50 Pinot noir/Chardonnay. Le nez est toujours très expressif cette fois-ci sur des notes plus briochées et de miel. L'attaque est franche en bouche, plus vive encore et laisse place à un champagne très "gourmand". Moins complexe que le Vintage 2000, il semble assumer plus "simplement" l'accompagnement avec un plat en sauce, de type gibier. Le chardonnay est dominant sur cette cuvée, et c'est de loin mon préféré des trois bouteilles ouvertes ce soir-là.

Note : le chef a décidé de "carafer" ce vin.

Nicolas Feuillatte Palmes d'Or Brut Vintage 1998

Pour finir, en accompagnement avec un dessert très sucré, le Vintage 1998 réserve quelques surprises. Déjà, le nez est bien plus brioché et mielleux, évoluant sur des notes de pâtisseries et de fruits séchés (notamment de pruneaux). En bouche, ce millésime tranche avec les deux précédentes dégustations : il est beaucoup plus "onctueux" et légèrement minéral.

Il s'agit d'un champagne très complexe et ayant beaucoup de structure. Cependant, j'ai préféré le Vintage 1999, une simple question de goût !

Bilan ?

Cette expérience "Trilogie Palmes d'Or" n'est peut-être pas ouverte à toutes les bourses, mais elle a la qualité d'offrir la possibilité unique de déguster trois champagnes d'exception. Le rôle du Chef à domicile renforce l'idée d'une expérience unique.

Nicolas Feuillatte ose prendre un risque intéressant en proposant ce rare combo de champagnes. Mais le service est de qualité et le dîner proposé à un tarif honnête. Attention, il n'y en aura pas pour tout le monde ! Le nombre de repas est limité 😉

Vous laisseriez-vous tenter par cette expérience ?

Avec la période de fêtes qui arrive, le nombre d'occasion va forcément augmenter.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :