Zermatt : randos et restos !

zermatt_cervin_refletZermatt est vraiment situé tout au fond de la vallée. Même si un autre train atypique monte plus haut, le dernier arrêt normal du Régional est bien la Gare de Zermatt. Pour aller plus loin, il faut sortir sa paire de chaussure et marcher ! Car c'est une ville sans voiture. Les autres alternatives sont bien sûr le vélo/VTT ou encore le roller/skate pour les plus téméraires en ville.

Pour la montagne, deux alternatives (je ne parle pas de hélicoptère...) : tout faire à pied ou VTT VS. tricher et monter en remontées mécaniques.

Comme on y était pour deux journées de plaisir, nous avons préféré amorcer les randonnées directement à partir des stations d'altitude. Ce n'est pas dans une pure optique de vouloir tricher mais plutôt d'optimiser son temps à la montagne, directement dans les sommets plutôt que dans la forêt. Nous profitons quand même de la forêt et des rivières dans les descendes vers Zermatt. Oui ! C'est plus facile de descendre 🙂

En deux belles grosses journées et demi (arrivée vendredi soir, départ lundi début d'après-midi), nous avons eu le temps de faire deux belles randonnées et de visiter les plus beaux sommets via les remontées mécaniques. Cependant, si vous avez le temps, je vous suggère de séparer en trois randos, pour encore plus profiter !

3 randonnées d'été à ne pas rater à Zermatt

Les trois circuits de randonnées qui promettent de magnifiques paysages aussi surprenants que variés sont bien connus et balisés :

Le typique chemin des 5 lacs / 5-Seenweg

Le magnifique Matterhorn Glacier Trail

La descente vers Zermatt passant par les Gorges de la Gorner

Si vous prenez ces trois randonnées, vous aurez un excellent aperçu de ce que sont les paysages des alpes zermattoises !

Le typique chemin des 5 lacs / 5-Seenweg

Le point de départ est situé aux pieds de la station Blauherd, accessible depuis Sunnegga, station elle-même desservie par le funiculaire en partance de Zermatt toutes les 10 minutes. Blauherd est déjà à 2571 mètres d'altitude, mais la randonnée est principalement en descente. C'est une randonnée très "nature" alternant entre grands panoramas alpins et descente entre les arbres en bordure de lacs.

Car les stars de cette randonnées sont les cinq lacs, tous accessibles à pieds : Stellisee, Grindjisee, Grünsee, Moosjiesee & Leisee. Localisés à des altitudes très différentes, ces lacs sont posés dans des décors très différents ! Le premier (Stellisee) est le plus culte d'entre tous, permettant de prendre la fameuse photo du reflet du Cervin dans l'eau calme. Le second (Grindjisee) peut être rallié par plusieurs chemins. Les plus aventureux choisiront l'arête avec une belle vue sur le ravin, les autres la "route" de cailloux descendant en fond de vallée. Beaucoup plus verdoyant, le deuxième lac est entourés de pins et est une pause idéale pour un casse-croûte. La randonnée continue et il faudra remonter un peu pour trouver le Grünsee, lac dans lequel il est possible de se baigner et qui a pour principal atout un magnifique écrin de nature.

La suite de la marche de quelques heures se prolonge vers le Moosjiesee, lac à la couleur "pastis" (pour les sudistes) ou orgeat pour les autres. A voir ce lac qui semble artificiel, on comprend mieux la couleur de la rivière qui courre dans la vallée de Zermatt ! Ce lac semble aussi être un point de départ des activités hydroélectriques de la région. Puis la randonnée se termine sur le lac Leisee, aux pieds de la station Sunnegga. Ce lac est une des attractions de la ville de Zermatt. Malgré sa petite taille, c'est une plage très prisée par les familles et les enfants car très accessible par les remontées mécaniques. Le Leisee est aussi le point d'arrêt de nombreuses randonnées, et c'est d'ailleurs notre cas ! Nous choisissons de reprendre les télécabines pour revenir à Zermatt.

Il est aussi tout à fait possible de rejoindre Zermatt à pieds, il faut juste bien prévoir le temps de marche 😉

Le magnifique Matterhorn Glacier Trail

Après une bonne nuit de sommeil, nous nous attaquons à une toute autre randonnée. Au revoir paysages verdoyants et lacs aux multiples couleurs. Bienvenue roches, glaces et neiges éternelles ! Le Matterhorn Glacier Trail, comme son nom l'indique, est une belle et grande randonnée aux pieds du Cervin, non loin des glaciers et surtout dans le sillon d'un ancien glacier.

Parfaitement balisé depuis le départ à la station Trockener Steg à 2923 mètres, le chemin s'élance vers la montagne Toblerone, sans toutefois la gravir. La première moitié du trail dévoile un paysage désolé, aride et froid : les neiges éternelles ne sont pas très loin et fondent lentement dans une myriade de petits lacs de haute montagne. Certains de ces lacs sont même encore recouverts de glace. Les amateurs de verdure devront passer leur chemin, car cette randonnée est à quasi 100% composée de roches, cailloux et petites rivières très froides.

Tout en se rapprochant de l'imposant et solitaire Cervin, le chemin est parsemé de panneaux explicatifs très axés sur la géologie de la région. Le circuit traverse l'ancienne vallée dans laquelle un imposant glacier qui a disparu avec le temps... Les deux principaux glaciers (Furgg et du Théodule) ont reculés de 3 kilomètres depuis 1850, dévoilant un paysage semi-désertique.

Il est difficile de réellement décrire les paysages découverts durant cette demi-journée de marche, descendant vers la station de Schwarzsee... Voici donc quelques photographies qui parlent d'elles-mêmes !

Les Gorges de la Gorner

Le troisième point d'intérêt que nous avons retenu en marche à pied sont les Gorges de la Gorner. Souvenez-vous des glaciers qui fondent, des lacs de montagne et des petits ruisseaux qui dégringolent de la montagne ! Ils arrivent tous dans une seule et même plus grande rivière en début de vallée habitée. Cette rivière a creuser d'importantes gorges situées au dessus de Zermatt, en marchant vers la station Furi, ou tout simplement en descendant à partir de cette même remontée mécanique.

Mais pourquoi ces gorges sont-elles si intéressantes ? Tout simplement car une installation importante de plateformes et escaliers en bois permet de se rendre au cœur même des gorges, et ce depuis 1886 ! Il ne s'agit pas uniquement d'une vision panoramique mais d'une visite le long des falaises étroites... Âmes sensibles s'abstenir ! Même si l'installation est robuste et en excellent état, certains pourraient être pris de vertiges ou autres peurs 🙂 La visite des gorges en elle-même prend quelques minutes, moyennant un droit d'entrée de 5 CHF (payable aussi en euros). Pensez à avoir de la monnaie, seul moyen de paiement.

Je conseille très fortement de partir depuis Furi, afin de descendre la montagne à travers la forêt, ce qui donne un tout autre aperçu de la montagne suisse. Le circuit est ombragé, très agréable et si vous êtes chanceux, vous apercevrez peut-être des marmottes 😉 Dernier avantage de cette randonnée reposante : elle vous mène tout droit à Zermatt à quelques kilomètres de là...

Zermatt accueille tous les niveaux de randonneurs. Les trois circuits que nous avons fait sont tout à fait à la portée de randonneurs débutants. Il faut compter, si vous marchez vite, environ 2 heures par circuit. Cependant, je ne saurais que trop conseiller de prendre son temps, et de profiter de la montagne pour un picnic avec vue, ramenant la durée de la randonnées une grosse journée de plaisir.

Ces trois circuits majeurs ne sont pas les seuls. De nombreux points de départs sont balisés un peu partout (les panneaux jaunes). Il est possible de partir à l'aventure pour rejoindre la la cabane du Hörnli, point de départ traditionnel de l'ascension du Cervin. Si vous êtes  moins téméraire vous pouvez aussi emprunter les sentiers à thèmes : Chemin des marmottes, chemins des fleurs...

Le conseil pour les débutants : utilisez les remontées mécaniques pour vous rapprocher des points de départs !!!

zermatt_remontee_mecanique (1)

Les trois sommets panoramiques de Zermatt

Ces remontées mécaniques sont d'ailleurs impératives pour rejoindre trois des plus beaux points de vue de la région : le Rothorn Glacier Paradise,  le Matterhorn Glacier Paradise et le Gornergrat.

Point culminant faisable sans efforts (tout en remontées mécaniques), le Matterhorn Glacier Paradise offre une vue à couper le souffle sur le Cervin et les Alpes en général. Italie, France, Suisse sont tous dans la photo ! Située à la vertigineuse altitude de 3883 mètres (sur la pointe du Petit Cervin), la plateforme offre un panorama à 360° qu'il ne faut absolument pas manquer. Voici quelques photographies réalisées à l'occasion :

Second point d'intérêt, la station Rothorn (3103m) est situé sur le sommet de l'Unterrothorn. Moins escarpé que le Petit Cervin, le sommet est tout à fait plat mais offre tout de même d'excellents panorama sur les montagnes alentours. La vue sur le glacier de Findelen est encore plus impressionnante que tous les autres glaciers aux alentours. Il s'étire sur une longueur phénoménale et est un super spot de photo !

zermatt_panorama_rothorn_glacier

Le dernier point d'altitude à voir à Zermatt est le Gornergrat. Malheureusement, nous n'avons pas eu le temps nécessaire pour nous y rendre... Pour s'y rendre, un train à crémaillère vous y conduit depuis Zermatt. Véritable activité touristique de la région, le sommet accueille un hôtel, un centre commercial, un restaurant... 🙂

Pour ce qui est des restaurants, nous resterons sur Zermatt, la nourriture faisant partie des plaisirs mérités après la randonnées.

Schäferstube : un spécialiste de la viande

Si nous devions retenir un seul restaurant à Zermatt c'est bien le Schäferstube ! Nous avons aussi fait d'autres établissements notamment pour les fondues et autres spécialités, mais le coup de cœur revient au cadre chaleureux et à la qualité de service du spécialiste de la viande.

Tenu par la famille Julen (dont vous verrez plusieurs établissement à Zermatt), le Schäferstube est un restaurant traditionnel qui propose majoritairement de la viande d'agneau. Il s'agit d'ailleurs de l'élevage de la famille, en sourcing direct 😉 La salle est située en sous-sol d'un hôtel et décorée dans un style très traditionnel. Il n'y a pas beaucoup de tables, et la réservation 1 voire 2 jours à l'avance est TRES conseillée !

Après lecture du menu, nous partons donc sur deux plats typiques :

Jarret d’agneau braisé avec sauce corsée au vin rouge gratin de pommes de terre et légumes (35 CHF)

Gigot d’agneau du grill avec sauce au vin rouge servi avec du gratin de pommes de terre et des légumes (38 CHF)

schäferstube zermatt

Rien à redire, la cuisson est parfaite pour une viande très tendre qui fond sous la dent. Le jarret était forcément proposé dans une sauce qui n'était pas trop salée ni relevée, respectant le goût de la viande. Globalement, les assiettes sont généreuses et laissent peu de place pour le dessert. Nous nous laissons tout de même tenter par un dessert au chocolat, mais à partager, car nous sommes déjà repus...

Pour accompagner le plat et le dessert, nous prenons une petite bouteille (37,5 cl) de vin local : un Humagne Rouge de 2014 pour 57 CHF. Oui, le vin est terriblement cher à Zermatt ou en Suisse en général... Mais soirée plaisir avant tout ! Le vin s'accorde parfaitement avec la viande, avec une bouche très fruitée et des tanins souples.

Nous validons le restaurant Schäferstube à Zermatt, d'autant plus que le service est souriant. Et on l'a reconnu, c'est le patron qui dresse les tables et fait le service. Il est dans le petit livret présentant le restaurant 😉

Il existe bien d'autres établissements à Zermatt, mais il ne nous manque que l'occasion d'y retourner pour vous en parler !

Une autre fois peut-être ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :