13 reasons why : notre avis sur le livre

Chaque mois, Netflix sort plusieurs nouvelles séries ou saisons. Au milieu des superhéros stars de la chaine, il est de plus en plus difficile pour les séries de se faire remarquer, même lorsque la qualité est au rendez-vous. En 2016, on ne peut citer que Stranger Things et The OA.

13 reasons why, une teen-série de plus, produite par Selena Gomez avait toutes les raisons de passer inaperçue, et pourtant, cette nouvelle série originale Netflix est en train de devenir un phénomène, comme le livre à sa sortie aux Etats-Unis. Dans cet article, c'est ce dernier, édité en France par Albin Michel, qui nous intéresse. Découvrez ci-dessous mon avis sur ce livre qui aborde un sujet qui me touche personnellement.

Présentation du livre

"J'espère que vous êtes prêts, parce que je vais vous raconter 'histoire de ma vie. Ou plus exactement, la raison pour laquelle elle s'est arrêtée. Et si vous êtes en train d'écouter ces cassettes, c'est que vous êtes l'une de ces raisons."

En entendant ces mots, Clay Jensen croit à une erreur, il n'a rien à voir dans la mort d'Hannah Baker: D'abord choqué, il erre dans la ville endormie, suspendu à la voix de son amie. Et ce qu'il va découvrir va changer sa vie à jamais.

L'auteur

Jay Asher est né en Californie dans une famille qui a toujours encouragé ses goûts artistiques, de la guitare à l'écriture. Treize Raisons, son premier roman, a reçu de nombreuses distinctions, dont celle du Teen Book Review, et a figuré sur la liste des best-sellers du New York Times. Treize Raisons est devenu une référence dans la littérature jeunesse actuelle.

13 reasons why, une vérité effroyable

Ne tournons pas autour du pot, 13 reasons why, ce n'est pas de la grande littérature. Jay Asher signe une oeuvre touchante, mais avec des mots simples. Au premier abord, j'ai même eu un peu de mal avec l'alternance entre les messages audio d'Hannah et et les pensées de Clay, malgré une esthétique assez claire : Pour Clay, la police d'écriture reste classique. Les paroles d'Hannah, issues des cassettes, apparaissent en italique et gras.

Une fois habitué à cette alternance, je dois reconnaitre que c'est un choix plutôt intéressant et efficace. Jay Asher choisit un style simple, mais pertinent et jamais idiot. Il écrit simplement, et cela sonne plutôt juste, puisqu'il retranscrit les émotions de deux adolescents, un garçon et une fille qui n'ont pas vocation à utiliser des termes et expressions complexes pour s'exprimer.

On s'attache très vite aux personnages. Hannah, bien sûr, nous passionne avec ses révélations. Je pense que quasiment tous les adolescents, même les plus populaires, ont vécu des moments difficiles durant l'adolescence, même s'il ne s'agit pas toujours de harcèlement. Certains bien plus que d'autres, cela va de soi, mais cela n'empêche pas que l'on peut s'identifier assez facilement à Hannah au début du livre. On comprend en quoi ces évènements ont pu la toucher, même si, en apparence, il n'y a pas de quoi aller jusqu'au suicide. Puis, progressivement, on s'identifie à Clay. Avec ses pensées, il nous apporte un éclairage différent sur les histoires racontées par Hannah. Surtout, ses doutes et ses interrogations nous rattrapent. J'ai dit plus haut que tous les adolescents ont pu vivre des moments difficiles. De même, je pense que quasiment tous, de façon plus ou moins répétée, ont pu faire preuve de cruauté ou méchanceté envers un camarade, même sans s'en rendre compte. Comme Clay, on commence à se dire que notre comportement n'a pas toujours été correct. Et comme lui, on est de plus en émus par les révélations d'Hannah.

La violence et le harcèlement font partie du quotidien de nombreux adolescents en manque de repères. Je vais être un peu caricatural, mais souvent, ce sont les "faibles", les moins intelligents, qui s'acharnent sur les plus sensibles et introvertis. Ceux-ci s'affirmeront souvent, plus tard dans leur vie, lorsqu'ils auront gagné en assurance, et auront souvent plus de réussite que les premiers. C'est une phase difficile mais pas éternelle, et il faut que les adolescents victimes d'harcèlement et/ou violences croient en leur avenir. Aux Etats-Unis, le livre a été un véritable phénomène et a amené plein de jeunes à s'exprimer sur leurs difficultés. En France, il aura fallu attendre la sortie de la série, mais de nombreux jeunes ont rompu le silence et partagé les horreurs qu'ils vivent ou quotidien.

Trop de surenchère à la fin ?

Je vous l'ai dit, 13 reasons why m'a vraiment plu. Une fois rentrée dans l'intrigue, j'ai eu du mal à décrocher. Le livre se lit rapidement et facilement et ça ne m'étonnerait pas du tout que certains le dévorent en quelques heures. Surtout, il permet d'aborder des sujets graves avec une certaine sensibilité. Cependant, je me demande si l'auteur n'en fait pas un peu trop à la fin. Sans dévoiler aucun spoilers, je trouve que les dernières raisons qui poussent Hannah au suicide sont un peu too much. Je ne dit pas que cela n'arrive jamais. Mais je pense que plein de jeunes peuvent être en détresse et penser au suicide sans que des choses aussi graves se produisent.

Actrice 13 reasons why

En choisissant un enchainement d'évènements forts, qui arrivent, soyons réalistes, à très peu de jeunes, l'auteur s'éloigne de son lectorat. La harcèlement répété, quasiment chaque jour, les difficultés amoureuses, le manque d'intérêt des autres à son égard, les problèmes familiaux... suffisent souvent à transformer l'adolescence en cauchemar, et à créer des pensées malsaines, qui peuvent pousser jusqu'au suicide.

Le suicide d'un adolescent se produit souvent pour beaucoup moins que ce qui arrive à Hannah et c'est bien dommage d'en faire trois tonnes pour justifier son geste. Un suicide n'a pas besoin d'explications. Un suicide n'est jamais justifié, mais correspond à une détresse très importante qu'il faut comprendre.

13 reasons why reste un très beau livre que je recommande à tous les adolescents passant par des moments difficiles. A travers les paroles d'Hannah et Clay, ils trouveront deux êtres, certes fictifs, qui traversent des sentiments similaires à ceux qu'ils peuvent vivre. Il y a toujours de l'espoir, toujours des gens pour vous comprendre, et toujours un future à écrire.

Acheter le livre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :