AC/DC au Stade de France : le show des papys du Hard Rock

Le 23 mai 2015, le Stade de France s'est enflammé sur les riffs géniaux du groupe de Hard Rock le plus connu au monde. Après 5 ans d'absence et une longue attente des fans qui redoutaient ne plus jamais voir AC/DC en live, voici les papys du rock de retour sur scène ! Pour le meilleur et pour le pire.

Le style AC/DC jusqu'au bout

Malgré l'absence de Malcolm Young (en traitement pour démence), AC/DC est bien présent sur scène jusqu'au bout des cornes !

ACDC_Stade_de_france_2015_23_mai (14)

Angus Young (guitare), Brian Johnson (chant), Stevie Young (guitare), Cliff Williams (basse) et Chris Slade (batterie) entrent en scène après une introduction très Armaggedon. Le public qui attend cet événement depuis 5 ans est déjà conquis. Très nombreux sont ceux à avoir acheté des cornes lumineuses ! Du meilleur effet dans un stade bien rempli !

Angus est toujours habillé en écolier, dévoilant ses célèbres mollets et déambulant sur scène avec ce jeu de jambes si particulier. Brian Johnson a toujours le style, avec plus de retenu, mais toujours ce timbre de voix particulier. Pour les autres membres du groupe, ils resteront très effacés tout au long du concert...

Mais sans réelle folie

ACDC_Stade_de_france_2015_23_mai (17)Le live démarre à 20h55 pour se terminer à 22h55 très exactement. Coïncidence ou show millimétré ? Le spectacle est finalement très cadré. L'avancée de la scène dans la fosse est sous-exploitée avec un groupe se cantonnant a la première scène et à ses textes. C'est Angus qui profitera de la scène mécanique pour sortir un solo de 15 minutes dont on se serait bien passés. Il a beau être un grand riffeur, il n'est pas un génie du solo (son solo reste toujours meilleur que celui de Slash de l'année dernière au Zenith).

Pour le reste, excepté deux uniques références à Paris et au public, Brian Johnson déroule certainement le même show très standardisé tout au long de la tournée... Pour le côté proche du public, AC/DC devra repasser (ou pas...). Même pas un petit mot pour nous chauffer... Sans compter que les papys se sont assagit : terminé le striptease sur scène ou monter sur les épaules de son pote.

Heureusement que le public met l'ambiance. Même sur l'arrière de la Pelouse Or, ça danse, ça bouge et surtout, ça chante ! Car AC/DC, à défaut d'être bavard, sait envoyer 20 titres d'affilée ! Entre nouvelles chansons et plus grands titres du groupe, peu nombreux sont ceux qui ne s'époumonent pas.

Quel plaisir que de pouvoir accompagner ses légendes vivantes à 70.000 voix ! Mais ce bonheur est quand même lié à l'amer constat de voir un groupe de papys qui ne s'adresse pas à son public... Le boulot est fait, mais trop lisse et sans mérite.

AC/DC : Setlist du 23 mai 2015

Rock or Bust
Shoot to Thrill
Hell Ain't a Bad Place to Be
Back in Black
Play Ball
Dirty Deeds Done Dirt Cheap
Thunderstruck
High Voltage
Rock 'n' Roll Train
Hells Bells
Baptism by Fire
You Shook Me All Night Long
Sin City
Shot Down in Flames
Have a Drink on Me
T.N.T.
Whole Lotta Rosie
Let There Be Rock
Angus Young solo
Encore :
Angus Young solo
Highway to Hell
For Those About to Rock (We Salute You)

Les photos du live

Toutes les photos du concert AC/DC du 23 mai 2015 sont disponibles à la page suivante !!!

 

1 2

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :