Avis Apple Watch pour la course à pied et Fitness +

L’Apple Watch est l’une des montres connectées les plus reconnues depuis son lancement en 2016. Elle connait une croissance fulgurante aux Etats-Unis, notamment auprès des adolescents, et commence à prendre son essor en France également. Chaque année, Apple dévoile une nouvelle version avec des fonctionnalités encore meilleures, et cette année ne fait pas exception. Longtemps hésitant à cause de l’autonomie de la batterie, j’ai franchi le pas en fin d’année 2020. J’ai profité de la sortie de la Series 7 pour acheter la Series 6, principalement pour un usage “sport”.

Alors, quel est mon avis sur l’Apple Watch Series 6 après quelques mois d’usage ? Ce test va vous permettre de comprendre pourquoi j’ai progressivement était convaincu, pourquoi j’aurai du mal à m’en passer aujourd’hui et pas que pour le sport…

Points forts

  • Un bel outil pour le sport et pas seulement la course à pied
  • Siri à portée de main
  • Un vrai gain de temps sur des micro-tâches
  • La customisation (bracelets, écran…) qui permet de porte chaque jour une montre “différente” si on le souhaite

Axes d’amélioration

  • L’autonomie, mais c’est mieux qu’attendu
  • Suivi du sommeil pas très complet sans app tierce
  • Siri peu personnalisable, qui entre en conflit avec d’autres appareils Apple

Apple Watch pour courir

Avec les dernières versions de watchOS , il y a plus de modes d’entraînement que jamais, c’est vraiment un superbe compagnon d’entraînement et de remise en forme. Qu’en est-il de la course à pied ?

Petite précision, je n’ai pas un modèle cellulaire mais un wifi. J’ai donc besoin de mon iPhone à proximité pour exploiter pleinement le potentiel de ma montre. Il y a tout de même beaucoup de choses à aimer : Le GPS qui fonctionne même sans iPhone, ainsi qu’une fréquence cardiaque précise et de la musique hors ligne au poignet grâce à Apple Music. Il est également possible d’utiliser des applications tierces mais si j’ai eu des soucis de synchro avec Adidas Running pendant mes sorties et j’étais obligé de consulter mon iPhone pour savoir ou j’en étais. A partir du moment ou je suis passé par l’app intégrée “exercice”, plus aucun souci de synchro, les infos sont visibles sur le cadran de ma montre en un mouvement / regard, sans avoir besoin d’appuyer sur un bouton. Il serait pertinent de tester l’efficacité de Strava, qui offre quand même plus de data à analyser.

L’Apple Watch est un excellent tracker, le fait de ne pas avoir votre iPhone à portée de main n’entrave pas sa capacité à enregistrer les séances et à suivre vos pas, votre fréquence cardiaque…. L’Apple Watch peut stocker ces données pendant 30 jours. Dès que votre iPhone est à nouveau à portée Bluetooth ou Wi-Fi, ces données sont synchronisées et effacées du cache de l’Apple Watch. Enfin, la Série 6 ajoute un altimètre, ce qui est idéal pour les randonnées et autres excursions en altitude, pour suivre l’évolution en temps réel. L’application d’oxygène sanguin permet même de vérifier comment votre corps réagit face à l’altitude.

Et pour les autres sports ?

Les apps “exercices” et “Activité” ne se limitent pas à la course à pied mais englobent de nombreuses fonctions de fitness. Elle peut suivre 80 types d’exercices différents : de la marche, du vélo, de la natation, de la musculation… et prend encore plus d’ampleur su vous avez un abonnement à Fitness+.

La montre peut détecter automatiquement le début de certains exercices, dont la course à pied, le cyclisme et la natation, de sorte qu’il n’y a pas de problème si vous oubliez de lancer manuellement votre activité. Il y a même un rappel pour mettre fin à la séance lorsque la montre détecte que vous avez cessé de vous entraîner, même s’il a tendance à intervenir un peu tard à mon goût.

Le nouveau service Fitness + d’Apple (que je recommande dans la cadre de l’offre Apple One Premium utilisable par six personnes), permet d’accéder à des séances d’entraînement avec des coachs. Fractionnés, Pilates, Yoga, Renforcement, il y en a pour tous les goûts, avec ou sans matériel, sur plusieurs durées… J’utilise plusieurs fois par semaine le renforcement et le yoga et c’est vraiment un bel outil, même si les coachs sont un peu trop “à l’américaine” dans leur coaching très extraverti. On aime pas forcément. En ce moment, je m’éclate avec les séances de renforcement de Kyle et les sessions de Yoga de Molly.

Gros inconvénient actuellement : Tous les exercices sont en anglais. Les sous titres sont au rdv, mais ceux qui ne maitrisent pas la langue anglaise devront lever la tête régulièrement pour comprendre les consignes. J’ai vite été frustré par la taille de l’écran de l’iPhone pour ces séances, mais avec un iPad Air ou un vidéoprojecteur / écran de TV, c’est vraiment super.

L’Apple Watch 6 permet un suivi de l’activité quotidien, que ce soit en terme de pas, mais aussi tout simplement de temps assis / debut. Les anneaux d’activité constituent un élément majeur de l’expérience quotidienne et sont incroyablement motivants. Il est même possible de partager ses données avec des amis voir de se lancer des défis sur une durée de 7 jours. Tout est là pour se motiver !

Quant tu viens d’avoir un bébé et que tes nuits explosent ^^

Apple watch pour le suivi santé ?

Comme évoqué plus haut, la montre connectée d’Apple permet de collecter de nombreuses données, et pas que pour le sport. Les informations de santé sont de plus en plus nombreuses et complètes.

Fréquence cardiaque, ECG et Ogygène

Le capteur optique, considéré par de nombreux spécialistes comme le meilleur du marché, permet un suivi précis de la fréquence cardiaque durant le sport, le sommeil et au quotidien. Sur la Series 6, le principal ajout est le capteur d’oxygène dans le sang évoqué ci-dessus. Il accompagne l’ECG en tant que fonctionnalité exclusive à partir de la Série 6, et permet de justifier la différence avec l’Apple Watch SE, au tarif nettement plus abordable.

Le niveau d’oxygène sanguin est suivi automatiquement tout au long de la journée et de la nuit, et vous pouvez le vérifier à partir d’une l’application dédiée. Il s’agit d’un test court de 15 secondes. La fonction ECG permet de suivre le rythme cardiaques de et vous alerter en cas d’arythmie cardiaque haute/basse. La détection de la fréquence cardiaque élevée/faible est un superbe outil pour sauver des vies, et la preuve que porter votre smartwatch peut vous sauver la vie. Le besoin n’est pas encore là, mails il est clair pour moi que mes parents seront, à terme, équipés d’Apple Watch pour leur bien-être.

Apple watch pour le sommeil ?

Il y a une application intégrée pour suivre le sommeil, ce qui n’était pas le cas il y a peu, mais je l’ai trouvée assez limitée. J’ai donc acheté une application tierce (Autosleep+). Les données sont plus complètes, notamment sur le sommeil profond. Surtout, la détection est bien plus juste. Apple me crois souvent en train de dormir quand suis simplement allongé en train de regarder une série ou de lire. Autosleep, sans être parfait, est meilleur sur ce point là. Et le fait de mettre en place un système d’anneaux comme pour “Activité” d’Apple est très malin. Il n’y e n a pas pour le moment avec l’app intégrée. Je ne doute pas que la marque à la pomme s’améliorer dans les prochaines années, mais aujourd’hui, “j’externalise” ce suivi.

Apple Watch au quotidien

L’Apple Watch n’est pas seulement un outil de suivi de la condition physique. Elle permet aussi de recevoir plein de notifications liées à certaines app, de passer et de prendre des appels, de lire et de répondre à des messages… Si vous optez pour le modèle cellulaire, plus onéreux, vous n’aurez pas besoin de votre iPhone à proximité pour faire tout cela. A titre personnel, je ne souhaite pas être submergé de notifications sur ma montre, et mis à part pour l’activité physique, les notifications ne sont actives pour pour SNCF Connect (en cas de retard de train) ou pour être alerté d’appels sans avoir à me diriger vers mon portable, constamment en silencieux.

Siri est intégrée et c’est un bonheur pour activer des minuteries facilement. J’ai régulièrement ma fille de 6 mois dans les bras quand je lui prépare un biberon et c’est génial de pouvoir lancer le minuteur via la montre sans galérer à attraper l’iPhone. Encore une fois, pas besoin d’appuyer sur un bouton quelconque pour que cela se fasse, il suffit de parler.

Vous pouvez également stocker de la musique sur la montre ou diffuser des listes de lecture à partir d’Apple Music, en l’écoutant via des écouteurs Bluetooth connectés à la montre. Ou simplement passer d’un morceau à l’autre, y-compris si Apple music a été lancé sur l’iPhone.

Dernier coup de coeur, plutôt innatendu pour le coup : la personnalisation ! L’offre en bracelets est variée. J’évite les versions officielles qui coûtent un bras, mais plusieurs marques ont lancé leur propres modèle et permettent vraiment de customiser sa montre à l’infini. J’ai une montre 40mm, nettement moins large qu’une 45mm et je peux ajouter une coque de protection sans que la montre se transforme en tank. Et comme il y a des coques de différentes couleurs (qui protègent l’écran ou non, c’est au choix), cela donne encore une option supplémentaire à la customisation. Enfin, on peut paramétrer plusieurs cadrans sur sa montre. On bascule très facilement, en un mouvement de doigt, de l’un à l’autre, en fonction du designe recherché ou simplement des infos que l’on veut voir apparaitre (heure, batterie, fréquence cardiaque, activité…)

La batterie

Je l’ai évoqué en intro, l’autonomie de l’Apple Watch a longtemps été un frein à l’achat pour moi. En fait, Apple sous-estime fortement l’autonomie de sa montre. La marque évoque environ 18h, et je pense qu’il faut un usage vraiment intense pour arriver à un tel niveau de consommation. La mienne est connectée en wifi toute la journée, ja marche en moyenne 12000 pas par jour donc le GPS est bien actif, j’utilise fréquemment Fitness+, je fais de la course à pied deux fois par semaine, je dors avec ma montre… et en moyenne, je consomme environ 50-60% de la batterie en 24 heures. Je n’ai donc pas forcément besoin de la recharger tous les jours. En fait, je la recharge bien tous les jours, mais seulement pour la recharger de moitié, ainsi, le temps de charge est vraiment court.

C’est en déplacement que l’on peut se retrouver un peu juste, mais là encore, ce n’est pas forcément galère. J’ai un chargeur externe spécial pour Apple Watch qui me garantit de pouvoir la recharger quasiment n’importe ou n’importe quand.

Conclusion

J’ai finalement craqué pour une Apple Watch et je ne suis pas déçu du tout. La Series 6 est dotée de nombreuses fonctionnalités axées sur le suivi d’activité, la santé et le bien-être mais elle ne se limite pas à ça. L’intégration avec l’iPhone est excellente et offre pas mal de fonctionnalités bienvenues sans avoir son téléphone dans les mains. C’est un grand OUI pour cette montre et j’ai hâte de découvrir les évolutions des prochains modèles.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles sur le même sujet