Test : iPad pour travailler ou pour les étudiants

avis ipad 2022

Toujours à la recherche d’un gain de productivité dans mes usages et de moins de choses à transporter lors de mes déplacements, j’ai décidé d’investir dans un iPad Air de 2022 il y a quelques semaines. Petit retour d’expérience ci-dessous, à la fois pour des besoins professionnels et dans un cadre plus personnel.

Points forts

  • Super outil loisir à la maison
  • Un vrai ordinateur multifonctions en mobilité
  • L’autonomie et la recharge ultra facile en déplacement
  • La puce M1 pour des performances au top, y-compris pour du montage

Limites

  • Pas de face ID ou déverouillage avec l’Apple Watch
  • Le widget batterie qui ne permet pas d’avoir état de l’iPhone et de l’Apple Watch
  • Stockage 256 go quasi obligatoire si usage professionnel ET loisirs
  • Le prix, pas si avantageux par rapport à un MacBook Air
citation shakespeare
Une petite gravure à la symbolique toute personnelle. #Shakespeare

Petit historique personnel

J’ai été l’un des tous premiers acheteurs d’iPad, le premier modèle, bien avant de devenir un utilisateur de l’ensemble de l’écosystème Apple. A l’époque, j’avais un Dell qui faisait très bien le taf pour le blogging et autres tâches plus professionnelles. Mon iPad 1ère génération me servait à lire des BD et Comics et un peu surfer sur Internet. Utiliser WordPress à l’époque était tout sauf une bonne idée. En 2016, lorsque j’étais blogueur voyage à temps plein et que j’ai eu besoin d’un ordinateur plus compact et plus récent (performant) que mon Dell, je me suis posé la question de l’iPad, qui n’était pas encore tout à fait prêt pour une utilisation vraiment professionnelle. J’ai finalement fait le choix d’un MacBook Air 11″ d’occasion. Mon second achat Apple donc. Un petit bonheur, ultra léger, que je pouvais transporter avec moi quasiment tout le temps sans me charger et m’alourdir. Je suis même parti sur des treks de plusieurs jours en Ecosse !

Peu à peu, j’ai remplacé mes différents appareils par des produits Apple : Mon Dell par un MacBook Pro reconditionné en 2019, mon Samsung Galaxy par un iPhone SE reconditionné en 2020 et j’ai même craqué pour une Apple Watch et une Apple TV d’occasion en 2021. Bref, je me suis totalement converti. Cependant, mon petit MacBook Air 11″ a commencé à se faire vieillissant, et je trouve le MacBook Pro encombrant pour mes nombreux déplacements professionnels (au quotidien, à Nantes, pour donner des cours, ou sur plusieurs jours) et autres voyages. Bref, je me suis de nouveau posé la question de l’iPad au mois de février. Et début mars, l’annonce de l’iPad Air 5e génération, doté d’une puce M1, a résolu mon questionnement. Je me suis lancé, et après quelques semaines d’usage, je ne suis franchement pas déçu.

Unboxing ipad
Une boite très classique pour une expérience unboxing assez banale

iPad pour le travail

L’iPad Air 5 utilise un écran rétroéclairé par LED de 10,9 pouces avec une résolution de 2360 x 1640 pixels. Il est déverrouillé à l’aide d’un capteur d’empreintes digitales Touch ID situé sur le bouton d’alimentation, et il n’y a pas d’option pour Face ID. Le bouton est mince et est placé presque au ras du corps de la tablette. Même en ayant l’habitude du Touch ID sur mon iPhone SE, il m’a fallu un temps d’adaptation, et à défaut de Face ID, je regrette vraiment que le dévérouillage avec Apple Watch ne soit pas possible.

Du côté des performances, la puce M1 est impressionnante. Aucun plantage, aucun bug, aucun souci en un mois d’usage que ce soit en loisir ou en pro. J’ai vraiment hâte de tester du montage avec l’app LumaFusion mais je vais encore devoir attendre quelques semaines.

J’ai pu retrouver quasimeent toutes les applications que j’utilise habituellement sur Macbook et iphone : Microsoft Teams, Office, Canva, Google Drive, Sheets, Slides, Zoom, Notes… Les apps sont plutôt bien faites et je ne ressens pas vraiment de perte d’efficacité la plupart du temps. Au contraire, sur teams j’ai enfin la possibilité de changer de compte en quelques secondes, ce que je ne pouvais faire sur Mac avec des comptes pro.

Pour ce qui est de l’interface c’est vraiment excellent. L’iPadOS d’Apple est rapide et puissant, et si vous avez déjà utilisé iOS sur un iPhone, vous vous y adapterez immédiatement. Prenez toutefois le temps d’en apprendre les subtilités, car ses fonctions sont intuitives et vous feront gagner du temps, j’ai été conquis. Le multitâche sur l’iPad fonctionne à merveille, et il conserve même l’écran multitâche en tant qu’élément distinct dans l’écran du sélecteur d’applications, de sorte que vous pouvez le réduire et regarder autre chose sans perdre votre espace de travail existant.

Tirer le meilleur parti d’iPadOS est facile si vous utilisez l’écosystème d’Apple, ce que je fais régulièrement. L’envoi de fichiers depuis mon iPhone à l’aide d’AirDrop est rapide, j’ai stocké des vidéos dans iCloud depuis mon Mac et les ai téléchargées sur l’iPad sans problème, pareil pour l’ensemble des documents. Les widgets sur l’écran d’accueil c’est un bonheur pour la productivité. J’ai accès à quasiment tout ce que je veux super rapidement. Seul le widget batterie m’a franchement déçu puisqu’il ne permet pas d’afficher le niveau de batterie de l’iPhone et de l’Apple Watch.

Widgets ipad
Là j’ai fait mon geek, et j’ai optimisé à fond l’écran d’accueil avec les widgets

Attention à la caméra en visio, qui est excentrée lorsque l’on tient l’iPad en position paysage pour un rendu sur Teams ou Google Meet. De même, j’ai testé le branchement de l’iPad vers mon écran 4K et je n’ai pas trouvé le rendu aussi qualitatif que le Macbook pro mais c’est peut-être une question d’adaptateur ou de réglages.

IPad pour les cours

Le nouvel iPad Air fonctionne avec un port USB-C, ce qui permet notamment de se connecter en HDMI à de nombreux moniteurs avec le bon adaptateur ou cable HDMI. Cela signifie que vous pouvez travailler sur des présentations et les présenter sans avoir à trimballer un gros ordinateur portable en cours tous les jours. Cette utilisation supplémentaire sur un appareil aussi portable et léger que l’iPad est idéale pour les étudiants, ou comme moi, les professionnels en déplacement qui sont souvent amenés à faire des présentations. Aujourd’hui, il est encore nécessaire de passer par des cables et adaptateurs, mais avec la généralisation des moniteurs intelligents, on peut imaginer que d’ici quelques années, tout se fera en airplay / Bluetooth. Airdrop justement est un outil magique pour échanger des documents entre étudiants. Les applications liées à Google Drive (Sheets, Docs, Slides…) fonctionnent sans souci pour travailler en collaboration.

Les accessoires pour travailler

ipad et clavier logitech

Clavier Logitech Combo Touch : Indispensable si vous voulez travailler avec votre iPad, qui devient vraiment un tout petit ordinateur super puissant. Le trackpad est un vrai plus. Une fois mis en place, j’ai été un peu surpris par l’épaisseur prise par l’appareil. Il suffit en fait de retirer la partie clavier de la housse lorsqu’on l’utilise à la maison en mode vautré dans le canapé. Cela n’enlève rien à la protection. Prix : 159,99€

Protection d’écran : Comme pour un smartphone, un accessoire indispensable pour éviter toute mauvaise surprise en cas de chute au mauvais geste. Prix : 10,99€

Powerbeats Pro : Déjà utilisateur des Powerbeats depuis deux ans, j’ai pu mettre la main sur la version pro. La connexion à l’iPad est immédiate et j’adore le fait que les vidéos se mettent en pause en retirant l’un des écouteurs. En plus, le passage de la connexion à l’iPad vers l’iPhone et inversement se fait tout naturellement. Notre test complet pour plus de détails. Prix : 230€

Chargeur externe : J’ai pris beaucoup de temps à choisir le modèle qui me convenait. Je voulais au moins 10000mAh pour pouvoir recharger mon iPad et mon iPhone sans contraintes, voir mon Apple Watch ponctuellement. Et en même temps, je voulais un chargeur léger et suffisamment compact pour le transporter sans m’encombrer. Je n’ai trouvé que ce modèle, et s’il faut attendre un peu pour juger de sa durée de vie, il fonctionne parfaitement pour le moment et se fait discret dans ma sacoche. Prix : 20€

Housse ipad

Housse de transport Tomtoc : Même si le clavier logitech fait largement le travail en terme de protection, je souhaitais une hausse de transport qui puisse contenir tous mes accessoires, afin de ne plus avoir à me déplacer avec un sac à dos. Aujourd’hui, une simple sacoche suffit et c’est très agréable. Prix : 37,99€

Adaptateur USB-C vers HDMI : J’ai eu trop de mauvaises surprises avec des adaptateurs qui ne fonctionnaient pas avec mon Macbook Pro. J’ai donc fait le choix de passer par l’adaptateur officiel d’Apple, qui a l’avantage de donner la possibilité de recharger son iPad en même temps puisqu’il inclus un port HDMI mais aussi un port USB-C et un port USB classique. Prix : 58,50€

N’étant pas un créatif, j’ai fait le choix de ne pas acheter de Pencil pour le moment, mais c’est ou outil indispensable pour de nombreux métiers et usages.

Et pour les loisirs ?

Si mes premières semaines d’usage m’ont appris quelque chose, c’est que 64 go pour le stockage de l’iPad Air 5 n’est tout simplement pas suffisant pour le streaming de séries hors connexion et les jeux vidéo. je me retrouve avec 65 go utilisé après quelques semaines, en grande partie pour iCloud Drive, mais aussi quelques jeux vidéos et contenus téléchargés sur les apps de streaming Netflix, Prime vidéo et Apple TV+.

La qualité des séries Apple TV+ se fait de plus en plus remarquer (ne ratez pas Severance et For all mankind) mais tous les services de streaming fonctionnent super bien.

J’ai un vidéo projecteur, avec barre de son, mais j’ai aussi un bébé de 5 mois et je vis dans une copropriété aux murs encore plus fins qu’un iPad Mini. Bref, l’ipad offre une belle expérience de streaming vautré sur le canapé, en alternative au grand écran.

Pour ce qui est d’Apple Arcade, c’est vraiment top, mais cela dépend des jeux. Certains jeux bien optimisés (Mini Metro +). Pour d’autres, comme Asphalt 8 Airborne+, c’est mieux avec une manette (Apple TV, vidéoprojecteur et Dualshock fonctionnent à merveille). Bref, là encore l’iPad offre une alternative géniale pour certains, mais se retrouve limité pour d’autres. L’autre gros plaisir que je prends avec l’iPad, c’est l’utilisation de Fitness+. J’ai fait plusieurs séances avec l’iphone, et même si j’avais un trépied adapté, c’était quand même très limité de suivre sur un si petit écran. Avec l’iPad, je peux suivre les cours sans soucis. Il se pose également très bien sur mon vélo d’appartement, même si là, j’avais déjà l’option vidéoprojecteur (mais il faut fermer les volets à chaque fois).

Venons en à la lecture de comics, BD ou mangas. C’était mon usage principal en 2010, et aujourd’hui, c’est vraiment très secondaire. Toutefois, je dois quand même saluer les progrès. J’utilise l’app Chunky, et c’est bien plus qualitatif que ce que j’utilisais à l’époque, tant pour le confort de lecture que le chargement des fichiers, l’organisation de la bibliothèque…

Conclusion

Si vous avez lu l’article en entier, vous avez bien du comprendre que si tout n’était pas parfait, j’étais ravi. C’est bien plus pratique qu’un MacBook ou iPhone pour les loisirs à la maison, et presque aussi efficace (mais nettement plus moins encombrant) qu’un Macbook en mobilité. Et la batterie est un gros plus par rapport à un Macbook : plus de 10 heures d’autonomie pour l’iPad Air 5e génération. La recharge est un peu lente, mais comme il est peu probable de manquer de batterie dans la journée, cela ne m’a encore jamais créé de soucis. Et si cela arrive, j’ai mon chargeur externe qui peut me dépanner dans n’importe quel contexte. Dernier point à aborder et non des moindres. Il y a eu des rapports en ligne sur le fait que l’iPad Air 5 grince lorsque l’on fait pression sur “son dos” et des inquiétudes sur sa qualité de fabrication. Aucun souci de mon côté, surtout avec la housse Logitech pour le protéger. Je n’ai vraiment aucune inquiétude pour sa durabilité dans le temps.

L’iPad Air 5 confirme l’excellence des produits d’Apple leur interconnectivité, et leur niveau de performance en proposant la puce M1 à un prix plus qu’abordable. Je suis plus que satisfait de l’utilisation de l’iPad Air 5. Est-ce que je recommanderai un iPad à la place d’un Macbook ? Non, toujours pas. Il y a toujours des situations, de moins en moins fréquences, ou l’ordinateur portable s’avère plus efficace. L’iPad reste un complément, ou outil pour améliorer le confort de l’utilisateur dans certaines situations, mais pas tout le temps. Par son prix (869€ pour un stockage suffisant + 159€ si on ajoute le clavier, indispensable pour pouvoir travailler de façon efficace), il n’est finalement pas moins cher qu’un Macbook Air de 2021 et reste donc “réservé” à des consommateurs avec un certain budget et un usage important.

Total
0
Shares
2 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles sur le même sujet