Critique de la saga Annihilation - Marvel Comics

Grand crossover Marvel de l’année 2006, Annihilation met en scène non pas les personnages “terrestres” de l’écurie (Captain America, Thor, Spider-Man…) mais les personnages cosmiques de la maison des idées. Avec l’ouverture actuel du Marvel Cinematic Universe (ou MCU) aux personnages cosmiques avec l’excellent Gardiens de la Galaxie (lire notre critique sur Oblikon) et à venir les Inhumains, Captain Marvel et l’inévitable Inifinity War (ou Avengers 3), il est de bon ton de s’y mettre non ?

Synopsis

Le terrible Annihilus projette de conquérir l'univers et les héros cosmiques vont tout faire pour l'arrêter.Retrouvez dans cette saga les héros Nova, le Silver Surfer, Ronan l'Accusateur, ainsi que Drax, Gamora et Peter Quill aka. Starlord !

Critique

Annihilation_marvelAnnihilation est une sorte de “reboot” des héros cosmiques Marvel, et donc une parfaite occasion de découvrir pour les néophytes ces personnages que sont Nova, le Silver Surfer, et ceux qui deviendront très bientôt les célèbres Gardiens de la Galaxie.

Si le synopsis initial n’est pas des plus novateurs (un seigneur destructeur de la zone négative tente d’envahir l’univers), c’est sur ses mini-histoires et les multiples quêtes “annexes” qu’Annihilation est vraiment intéressant. On y découvre ainsi les origines de Richard Rider dans le rôle du super héros Nova Prime, la quête de Drax dans sa volonté de tuer Thanos, et en même temps l’évolution de ce dernier pour reprendre sa place dans la galaxie. Chaque personnage est bien creusé, tout en étant intégré dans l’univers de “l’Event” Annihilation. Cela donne donc un tout bien construit, avec des bases solides et des personnages réussis.

Vous l’aurez compris, de nombreuses histoires qui s’entrecroisent, mais chacune ayant la bonne idée de repartir de 0, ou presque. Ainsi, le lecteur occasionnel n’est pas perdu, et peut attraper “en vol” l’histoire des différents héros (ou méchants de l’histoire). De plus, la trame narrative initiale partant d’une vague d’anéantissement (d’où Annihilation), tout est à reconstruire...ils sont malins à la maison des idées !

annihilation_galactusLa trame narrative de l’Event en tant que tel est peut-être un poil simpliste : Un vague d’anéantissement, les héros qui se reforment, une guerre qui dure, une conclusion assez sommaire. Du vu et revu, notamment dans l’univers Marvel (on pense à Civil War, House of M…). Mais l’effet est réussi, et comme souvent, c’est plus l’évolution des personnages qui nous importe, ainsi que les conséquences de l’histoire, que l’histoire elle-même. A ce titre, Annihilation est donc totalement dans l’esprit des grandes rencontres du monde des super-héros.

Table rase du passé donc, et redémarrage de tout l’univers cosmique pour Marvel, un peu comme les Ultimates l’ont fait pour les Avengers (mais dans une dimension parallèle cette fois), ou encore House of M chez les X-Men et One More Day pour Spider-Man. C’est à ce sujet certainement l’un des meilleurs reboot de l’univers, remettant à la mode des personnages qui étaient fort désuets depuis quelques temps.

Bien joué Marvel, à voir ce que nous donnera la suite : Annihilation Conquest ! Retrouvez cette saga en cliquant ici.

TagsMarvel

Leave a reply