Froid Mortel de Johan Theorin

Johan Theorin est un auteur suédois notamment connu pour les romans L'heure trouble et L'écho des morts, prix du meilleur roman policier suédois. Avec Froid Mortel, il signe un thriller psychologique glaçant, qui sème le trouble dans la tête du lecteur quand aux intentions des personnages et aux enjeux réels de l'intrigue.

Synopsis

A Valla, en Suède, La Clairière n est pas une école comme les autres : installée à côté d une clinique de psychiatrie judiciaire où sont internés des criminels fous et dangereux, comme le psychopathe Ivan Rössel, elle permet à leurs enfants de rester en contact limité et étroitement surveillé avec eux.
Jan Hauger, récemment embauché, n est pas non plus un éducateur comme les autres. Il n a jamais raconté à personne comment s était terminée une sortie en forêt avec d anciens élèves, neuf ans plus tôt... ni pourquoi il a vraiment accepté le job. A force d accompagner les enfants dans le sas qui relie la maternelle à la clinique, il parvient à trouver le moyen de s introduire au sous-sol et à retrouver, croit-il, la femme qu il cherche, son amour de jeunesse auquel le liait un étrange pacte.
Mais il n est pas le seul à porter des secrets lourds de conséquence...

Les premiers chapitres proposent une introduction plutôt classique. Le personnage principal découvre un nouvel univers et semble cacher quelque chose. Cet environnement nouveau lui-même, la fameux hôpital psychiatrique de Saint-Barde, n'est pas très clair et semble cacher certains secrets. A défaut d'être original, ce début de livre est efficace.

FROID_MORTEL_Mise en page 1Très vite, le roman, qui se lit très rapidement avec ses chapitres assez courts, prend de l'ampleur. La narration devient plus complexe. En plus de l'action présente se déroulant dans la maternelle de l'hôpital, une deuxième intrigue, dans le passé de Jan, nous est racontée. Les chapitres dédiés à ce moment de la vie du "héros" sont passionnants mais aussi très frustrants : ils sont vraiment très courts et alternent avec l'intrigue principale. Celle-ci est très intéressante, mais pendant un moment, ce qui nous intéresse, c'est d'en savoir plus sur ce passé trouble de Jan. On s'interroge vraiment sur ce personnage ambigu que l'on suit depuis le début de l'intrigue. Peut-on vraiment lui faire confiance, n'est-ce pas malsain de s'identifier à lui ? est-ce un monstre ? Les réponses prendront du temps à venir et ne seront pas décevantes. Surtout, le chemin pour y arriver sera vraiment passionnant !

Et comme si ce n'était pas suffisant, d'autres moments du passé de Jan seront également abordés. Le lecteur devra jongler entre plusieurs périodes de sa vie, mais cela se fera très simplement, et chaque épisode a son importance et se révèle passionnant. Fantasmes, sentiments amoureux, obsession, solitude, mal-être, violences à l'adolescence, troubles psychologiques, rapport adulte / enfant... les thèmes abordés sont vraiment nombreux et le sont avec intelligence, sans nuire au rythme du récit. Froid Mortel est avant tout un thriller et le restera jusqu'au bout.

Certains éléments de l'intrigue s'avèrent prévisibles mais d'autres sont de véritables surprises. Il y a notamment un passage dans la dernière partie du livre qui devrait en prendre plus d'un au piège ! La toute fin du livre devrait en laisser plus d'un perplexe, mais elle est très réussie à mes yeux.

Pour ce qui est des personnages, on pourrait peut être reprocher un manque de développement des seconds rôles. Mais le personnage de Jan est tellement captivant, parfois dérangeant, qu'on ne s'en rend pas vraiment compte. Il est très difficile, durant une grande partie du livre, de savoir si nous suivons un personnage de confiance et un "barge", un homme dangereux pour les enfants. Même lorsque Jan passe des moments "normaux", joue avec les enfants, on ressent une gère à cause de certains de ses actes. Et jusqu'au bout, le doute persiste.

Si on devait faire une comparaison avec un film, le premier qui nous viendrait à l'esprit est sans conteste Shutter Island, le film de Martin Scorsese qui voyait Leonardo Di Caprio coincé dans un asile psychiatrique à la recherche de la vérité.

Dans Froid mortel, c'est le lecteur qui est à la recherche de la vérité, et croyez moi, plus d'une fois, il se sentira perdu dans les méandres de la psychologie humaine, n'arrivant plus à différencier le bien du mal. Retrouvez ce livre en cliquant ici.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :