Itinéraire pour un roadtrip en Ecosse

Cet été semble idéal pour les voyages, et si je peux vous faire une recommandation, c’est de ne pas forcément rechercher trop loin. En effet, l’une de mes destinations coup de coeur, avec quelques uns des plus beaux paysages que j’ai pu voir, se trouve au Royaume-Uni , et plus précisément en Ecosse. Dans l’article ci-dessous, je vous partage mes ressenti sur le mois que j’ai passé à explorer ce pays et notamment l’avantage de le découvrir en mode “roadtrip”.

Par ou commencer son itinéraire ?

Premier point : je n’irai pas jusqu’à dire que Glasgow n’est pas une ville intéressante, mais je n’ai pas été charmé. J’ai trouvé une ville comme une autre. En revanche, Edimbourg est un coup de coeur, l’une de mes villes préférées d’Europe et même du monde. Je pourrais sans problème, un jour, décider d’y vivre. Je vous recommande donc de commencer et terminer votre roadtrip par cette destination, et d’en profiter pendant quelques jours (et soirées).

Si vous n’êtes pas d’accord avec ma recommandation, vous pouvez bien sûr facilement partir depuis Glasgow, point de départ idéal pour ceux qui veulent faire de la randonnée le long de la West Highland Way. Dans tous les cas, vous passerez la plupart de votre temps sur la route, à parcourir des routes accidentées, les célèbres Highlands, des lacs mythiques et des île tout simplement merveilleuses.

L’Écosse est un pays très pratique et simple pour les voyageurs. Il est assez facile d’imaginer un itinéraire pour deux semaines de voyage. A mon goût, une semaine est une durée un peu trop courte pour vraiment s’immerger et ne pas se précipiter à chaque étape. Pour votre location, ce n’est pas compliqué, puisque tout peut se préparer en avance en ligne, par exemple via le courtier BSP Auto, ou même directement sur place, si vous ne savez pas exactement quel jour vous souhaitez quitter Edimbourg ou si vous souhaitez faire une partie du voyage en train et en bus. Ces deux options fonctionnent pour certaines destinations, mais pour d’autres, c’est plus compliqué. Le nord de l’Ecosse est très peu desservi, et une île comme Skye s’apprécie pleinement avec une liberté de mouvement importante. Dans un roadtrip en Ecosse, l’idéal est de vous laisser porter à travers des petites villes charmantes et des routes secondaires pour que vous puissiez expérimenter le charme spécial de l’Ecosse comme je l’ai expérimenté. Pour cela, il faut être libre de ses mouvements, ce que les transports en commun limitent grandement.

La meilleure période pour visiter l’Ecosse

L’Écosse a la réputation d’être un pays très pluvieux, et c’est en partie vrai. A Edimbourg, vous pouvez avoir la surprise de bénéficier de plusieurs jours de soleil consécutifs. En revanche, lors d’un roadtrip sur Skye ou n’importe quelle autre île, attendez-vous à de la pluie tous les jours, plusieurs fois par jours. Les journées totalement ensoleillées, sans une goutte de pluie, font partie de la légende plus que de la réalité dans ces destinations ! Ce qui caractérise le climat écossais c’est sa tendance à être imprévisible et à changer en un clin d’œil. Les highlands sont l’une des régions les plus humides d’Europe. Les saisons recommandées pour l’Écosse sont le printemps, l’été et le début de l’automne, mais vous n’échapperez pas aux averses. En été, les journées sont assez longues, et dans l’extrême nord de l’Écosse, il est même rare de voir l’obscurité totale la nuit.

Quelles étapes pour un roadtrip en Ecosse ?

La liste ci-dessous n’a pas vocation à être exhaustive, mais bien à vous faire part de mes préférences, basées sur quelques semaines dans le pays. Je suis loin d’avoir tout fait, d’avoir tout vu, et si vous êtes charmés par les conseils d’un autre blogueur, n’hésitez pas à mixer les conseils pour créer votre parcours à vous.

  • Le Cairngorns National Park, pour des paysage montagneux insolites et des routes sinueuses et spectaculaires dans les terres, non loin d’un très grand nombre de distilleries de Whisky historiques
  • le Loch Ness, pour le mythe, plus que pour le décor, et pour Inverness, ville très sympa à proximité
  • L’île de Skye (oui, je me répète, mais Wahoo)
  • La ville de Fort William et le Ben Nevis, plus haut sommet d’Ecosse
  • Des routes au hasard, dans les Highlands

Si vous êtes amateur de marche également, je ne peux que vous recommander de prévoir 5 à 7 jours de trek le long de la West Highland Way, le parcours le plus célèbre du pays, qui vous amènera directement à Fort William, où vous pourrez louer une voiture pour visiter l’île de Skye par exemple 😉

Voilà pour ces quelques conseils, j’espère que vous aurez trouvé de quoi vous inspirer pour votre voyage en voiture en Ecosse et que vous apprécierez autant le pays que moi !

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles sur le même sujet