Recette inratable de Tiramisù

Non, faire un Tiramisù n’est vraiment pas difficile. Il suffit de suivre quelques astuces de base pour s’en sortir très facilement et avec un minimum d’efforts. Voici ma recette – et surtout les méthodes – à suivre pour faire un bon Tiramisù inratable en seulement 20 à 30 minutes. Le plus difficile ? C’est bien d’attendre 24 à 48 heures avant de le déguster 😉

recette-tiramisu-inratable

Cette recette est issue de plusieurs expériences personnelles, mais surtout d’une recette 100% italienne. Si certains d’entre vous crient au scandale, je n’ai plus qu’à engueuler ces italiens qui ont eux-mêmes des centaines de recettes de ce dessert mythique… Combien d’œufs : 3 ou 6 ? Avec ou sans les blancs ? 250 grammes ou 500 grammes de Mascarpone ? Bio ou pas bio ? Artisanale ou industriel ? Bref, je fais avec ce que je trouve au marché et en magasin !

Cette recette permet de faire suffisamment pour 8 gourmands (ou 2 gourmands qui en mange pendant plusieurs jours si vous voyez ce que je veux dire).

Etape 1 : la checklist des ustensiles à Tiramisù et les astuces à suivre !

  • Un plat en verre transparent (c’est plus joli) à bords hauts
  • Deux grands bols, mettez le plus grand tout de suite au réfrigérateur, c’est très utile d’avoir des outils froids pour battre les œufs en neige
  • Un batteur électrique ou un fouet : idem, direct au frigo
  • Une maryse pour mélanger
  • Une machine à café qui saura vous sortir un bon café très fort (court ou long, peu importe)

Etape 2 : les ingrédients car plus longtemps ils restent au frais, mieux c’est

  • 500 grammes de Mascarpone : prenez ce que vous trouvez tant que ce n’est pas allégé !
  • 3 gros œufs très frais : n’oubliez pas que le Tiramisù c’est avant tout une recette avec des œufs crus
  • 3 cuillères à soupe de sucre : pas plus ! Sinon c’est trop sucré et tue la saveur du Mascarpone
  • 175 à 200 grammes de biscuits : j’utilise des boudoirs (ou bien des biscuits à la cuillère) très classiquement, mais le mieux est tout de même d’aller chercher des petits biscuits artisanaux italiens (type savoiardi) dans une épicerie 😉
  • 4 cafés expresso très forts : à faire au dernier moment
  • 5 cl d’Amaretto : c’est totalement optionnel, je n’en mets d’ailleurs que rarement dans la recette
  • Du cacao amer en poudre : à utiliser avant de servir
  • Une pincée de sel pour monter les œufs en neige
recette-tiramisu-inratable

Etape 3 : séparer les blancs des jaunes

Les jaunes sont à mélanger avec les 3 cuillères à soupe de sucre. Fouettez vigoureusement (ou fainéantèrent au batteur électrique) et suffisamment longtemps pour que cela blanchisse. Le sucre doit être totalement dissout. Une fois que vous êtes satisfait de ce premier mélange pas compliqué, ajoutez-y le Mascarpone à grosses louches. Continuez de mélanger jusqu’à l’obtention d’un appareil bien lisse. En fonction de vos œufs, il est possible que le résultat soit très très très jaune ! Rien de bien grave.

Pour les blancs, n’oubliez pas de bien avoir refroidit vos ustensiles auparavant, c’est bien plus simple. L’ingrédient miracle est la pincée de sel. Jetez la dans les blancs et envoyez la sauce ! Batteur manuel ou électrique, il faut que le résultat soit bien ferme.

Etape 4 : mélanger les œufs en neige avec le mascarpone et les jaunes

Attention, il faut mélanger très délicatement afin de ne pas détruire la consistance des œufs en neige. Opération délicate à ne surtout PAS faire au batteur. Utilisez une maryse ou une cuillère en bois jusqu’à disparition totale de toute trace de blanc en neige.

C’est bien cette étape qui va donner un rendu souple et agréable au Tiramisù.

Etape 5 : tremper le biscuit

C’est le moment de se faire un café bien fort. Vous pouvez en faire un de plus pour le plaisir bien sûr. Quel que soit votre méthode, il est important que le café soit fort. Personnellement, j’utilise une Delonghi automatique avec broyeur intégré, c’est idéal (à ce propos, je vous explique ici pourquoi c’est finalement plus économique de payer 500 euros une superbe machine plutôt que de rester sur Nespresso !). Les amateurs pourront à ce stade de la recette ajouter 5 cl d’Amaretto pour un léger goût de liqueur d’amande. N’en abusez pas, car comme le reste, cela peut totalement prendre le dessus sur les autres saveurs !

Lavez-vous les mains, vous allez utiliser vos doigts. Tremper le biscuit c’est tout un art ! Il ne faut surtout pas que cela soit sec, et encore moins que cela soit trop mouillé. Autrement le biscuit se désintègre totalement et vous aurez un résultat trop liquide. Evidemment, si votre biscuit est très large, vous pouvez imbiber plus longtemps.

L’astuce consiste à plonger moins d’une seconde le biscuit dans le café. Vraiment pas plus ! Faites comme comme si vous alliez vous bruler les doigts pour vérifier la température d’une casserole d’eau qui chauffe.

Etape 6 : dresser le Tiramisù !

C’est presque terminé. Disposez une première rangée de biscuits au fond du plat : trempez, posez, répétez. Une fois le fond bien tapissé (c’est au goût pour le nombre de biscuits), il faut maintenant recouvrir d’un premier étage de mélange Mascarpone et œufs. N’abusez pas, ne mettez pas plus que la moitié autrement vous n’en aurez plus assez pour le dessus.

Répétez l’opération une seconde fois : biscuits au café puis crème au Mascarpone.

Etape 7 : réfrigérateur et patience

Non ! Ne mettez pas la poudre de cacao tout de suite. Vous le ferez uniquement au moment de la dégustation. Le plus important dans l’immédiat est de recouvrir le Tiramisù (film plastique ou couvercle) et de le laisser reposer au moins 24 heures dans le réfrigérateur. Il sera idéal le surlendemain !

Etape finale : dressage et dégustation

En dessert comme au goûter, même au petit déjeuner, le Tiramisù est tout simplement divin. Cette recette est clairement inratable. Si vous avez foiré, c’est soit parce que vous y avez mis de la Ricotta au lieu du Mascarpone, ou bien que vous n’aviez pas les yeux en face des trous lors des mélanges.

Une fois sorti du frigo, saupoudrez de poudre de cacao amer. La quantité dépend vraiment des goûts de chacun. Je suis pour une couche très légère, autrement le chocolat prend le dessus sur le Mascarpone et le café.

A manger avec un petit café, ou un verre de lait.

recette-tiramisu-inratable
Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles sur le même sujet