Vélo Moustache Samedi 27 Xroad 2

Vélo Moustache Samedi 27 XRoad 2 de profil

Depuis maintenant plus de 10 ans, la société Moustache produit des vélos à assistance électrique dans les Vosges. Passée de 2 à 160 personnes, c’est devenu un succès français du vélo qui mérite que l’on en parle. Et à la Redak, cela fait maintenant bientôt 2 ans que l’on use un Moustache Samedi 27 Xroad 2 qui comptabilise dans les 3500 kilomètres d’asphalte parisien au compteur.

4000km, l’heure des comptes, et surtout d’un retour sur ce super biclou.

Note de la rédaction : le test réalisé ici est effectué sur le modèle 2021 du Xroad 2. Le modèle actuellement en vente est le 2022 qui compte quelques modifications mineures, mais garde l’essentiel.

Aperçu du Moustache Samedi 27 Xroad 2

Le Moustache Samedi 27 Xroad 2 est dans le type des vélos trekking « semi-urbains » qui sont très présents dans nos rues depuis quelques mois. Certains les appellent même les SUV du vélo !

Pourquoi SUV ? Déjà car ce sont des vélos assez massifs. Déjà, on parle de près de 25kg sur la balance. Mais aussi car ce sont des vélos qui peuvent parfaitement fonctionner en dehors des routes. Notamment grâce à leurs pneus larges de 27,5 pouces et la fourche suspendue. Ces équipements, parfait en tout chemins, sont aussi parfaits pour supporter… les pavés parisiens ! Et on ne vous cache pas que c’était un des arguments majeurs en faveur de ce Xroad 2.

Vélo Moustache Samedi 27 XRoad 2 Open de profil avant

Enfin, la finition des produits Moustache ne cesse de nous surprendre, et ce même après 2 années d’usage. Les câbles dissimulés, la batterie et le moteur parfaitement intégrés dans le cadre, la résistance des diverses pièces… on ne s’en lasse pas !

Les équipements du Moustache Samedi 27 Xroad 2

Un moteur performant et une batterie solide

La spécificité de la marque Moustache est son travail exclusif avec Bosch sur ce qui est motorisation de ses VAE. Le Samedi 27 Xroad 2 est équipé du moteur Bosch Performance Line de 250W. Il déploie entre 35/65 Nm selon le niveau d’assistance retenu (Eco, Tour, Sport ou Turbo). Le moteur est piloté par une console Bosch Purion, simple et efficace.

Moteur Bosch du vélo Moustache Samedi 27 XRoad 2 Open

La batterie est totalement intégrée au cadre et est une Bosch Powertube de 500Wh assurant donc une autonomie pouvant aller théoriquement jusqu’à 140km.

Un confort au quotidien

De part son style trekking, le Samedi 27 Xroad 2 est sensé pouvoir assurer un certain confort durant les sorties off-road. Il est donc équipé pour cela d’une fourche Suntour XCM ATB à 80mm de débattement ainsi que de pneus Hutchinson Python 2 de 27,5 pouces. La largeur des pneus et leur volume « ballon » associée à la fourche suspendue permet d’avoir un excellent amortissement et donc un confort certain sur les routes accidentées.

La selle est de marque Selle Royal, le modèle Wave Ergonomic. Une selle qualitative donc qui permet d’assurer de longs trajets en tout confort.

Des équipements complets

Le reste des équipements n’est pas en reste. On appréciera le dérailleur Shimano Altus de 9 vitesses permettant de « pousser » en musculaire au-dessus des 25km/h assurés par la motorisation. Les freins à disque hydrauliques assurent un bon mordant pour pouvoir arrêter la bête lancée rapidement.

Porte bagage du vélo Moustache Samedi 27 XRoad 2 Open

On notera également la praticité des éclairages avant et arrière branchés directement sur la batterie, ainsi qu’un porte-bagage équipé des fixations rapides QL3 et MIK.

Le Moustache Samedi 27 Xroad 2 dans l’environnement urbain

Le test réalisé ici est fait après environ 3500km quasi exclusivement dans Paris Intra-Muros avec quelques passages occasionnels dans des chemins de terre des bois environnant.

Confort d’usage et fiabilité

La première chose que l’on retiens, c’est qu’il est difficile de trouver une critique à ce (fier) destrier ! Qu’il s’agisse de confort, d’usage au quotidien, d’agilité, le vélo se comporte toujours très bien et c’est toujours un plaisir de de le chevaucher.

Malgré son poids élevé, l’accompagnement de la motorisation Bosch Performance Line le rends nerveux et agile au besoin. Les 25km/h arrivant aux alentours du 6/7e pignon, il est encore possible facilement de pousser le vélo sur des vitesses de 35-37km/h sur du plat en passant sur le 9e pignon. Sur de longues lignes droites sans feu, c’est toujours plaisant. D’autant plus que les freins réagissent au doigt et à l’oeil. Le seul danger de ces derniers sont le blocage des roues en freinage d’urgence qui peut entraîner une chute. Rien d’original, mais il reste toujours plus confortable d’anticiper et d’être doux sur les poignées de frein pour prévoir un arrêt en douceur.

Vélo Moustache Samedi 27 XRoad 2 Open de profil arrière

Nous ne reviendrons pas sur le confort, mais effectivement l’ensemble Selle Royal / fourche Suntour / pneus 27,5 assurent de ne pas se « manger » trop de vibrations sur les chemins et routes pavées et permettent d’avaler les kilomètres sans souffrir. Pneus qui se montrent très résistants aux crevaisons (je n’en ai vécu qu’une, et dans une situation où aucun pneu n’aurait pu survivre). Ils offrent un grip à toute épreuve, même sur des bitumes très lisses sous une pluie diluvienne.

Equipements au top pour le quotidien

Mais le confort et fiabilité n’est pas tout. Pour ceux qui ne souhaitent pas porter de sac à dos, le porte-bagage et ses fixations QL3/MIK est irréprochable également. Nous utilisons au quotidien une sacoche Ortlieb Commuter QL3 (test à venir) et la fixation est rapide, solide et fiable. Nous n’avons pas testé le MIK, mais ce n’est pas l’envie qui nous en manque !

Les lumières avant et arrière connectées sur la batterie nous assurent de ne jamais les oublier (sauf à oublier la batterie) et offrent une bonne visibilité sur la route. La lumière avant quant à elle est largement suffisante en ville pour éclairer la route devant vous.

Les garde-boues « sur mesure » de Moustache se montrent également exempts de défauts, protégeant bien le conducteur des intempéries.

Pour les amateurs de parking en ville, Moustache propose une potence « Quick Park » en option permettant au guidon d’effectuer une rotation à 90° pour être dans l’axe de la roue (plus d’infos ici). Une fonction très appréciable pour se garer sur les rack à vélos serrés !

Une batterie « chameau »

A l’usage, on constate que la batterie peut couvrir en mode « Tour » (donc 2e vitesse sur 4) approximativement 75-80km. En éco, on monte facilement dans les 120-130km en ville, donc au final très proche des estimations fournies par Moustache. Le mode Tour d’ailleurs est tout à fait suffisant pour profiter en confort de l’assistance électrique en ville. Les modes Turbo ou Sport seront privilégiés lors des montées raides.

La batterie est assez longue à la recharge, mais c’est normal au vu de sa capacité. Généralement on la branchera durant la nuit afin d’être certain de repartir du bon pied le lendemain !

Vélo Moustache Samedi 27 XRoad 2 Open de profil

Mais d’ailleurs, que ce passe-t’il quand cette dernière est vide ? On ne va pas vous le cacher, les 25kg du vélo se font sentir. Cependant, la bonne gestion des vitesses et l’inertie du vélo le rends malgré tout confortable sur de petits trajets (inférieur à 5km). On est certes pas sur un speedbike, mais cela reste toujours plus agréable qu’un Velib non électrique !

En conclusion

Une fois que l’on a dit tout cela, que retenir du test de ce vélo ? Fiable, confortable, performant… difficile de lui trouver des défauts. Choisir un vélo à assistance électrique Moustache est déjà en soi-même une assurance d’un vélo de qualité. Mais sur le mode trekking du Samedi 27 Xroad 2, on est clairement sur un sans faute ! Si on chipotait un peu, on pourrait vouloir une boîte Nexus plutôt qu’un dérailleur Shimano… Et d’ailleurs Moustache a sorti une variante avec Nexus sur 2022 ! Pour le reste, c’est carton plein.

Un vélo qui a son prix (et son poids), mais un vélo bourré de qualité que vous ne regretterez pas !

Total
0
Shares
1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles sur le même sujet