Apple AirPods Pro 2 : et le silence se fait

Apple AirPods Pro 2

Depuis 2019, difficile pour les compétiteurs de la première génération des AirPods Pro (notre test ici) de venir se faire une place dans nos conduits auditifs. Alors oui, nous avons eu de meilleures réductions de bruit, certains sons plus plaisants…mais sur l’ensemble, difficile de faire concurrence à ces écouteurs qui étaient bons partout. Comment mettre à jour un produit déjà excellent ? Apple est habitué à ces challenges, et nous avons hâte de chausser les AirPods Pro 2 (2022) pour notre test.

Un design connu pour les AirPods Pro 2

Commençons par le commencement et les habitués de la marque à la pomme ne seront pas surpris : pourquoi changer quelque chose qui marche (très) bien ? N’ayant pas grand chose à redire au look de la première génération des AirPods, ce dernier n’évolue qu’à la marge sur la nouvelle génération.


On retrouve nos petites tiges intra-auriculaires quasi identiques à la première version. Seul un regard aguerri verra la différence dans le placement d’un capteur extérieur ou dans le fait que les connecteurs des embouts est un chouilla différent. Embouts d’ailleurs fournis avec une nouvelle taille au catalogue (XS) afin de pouvoir s’adapter à toutes les oreilles, y compris les plus petites.

Si les écouteurs sont assez similaires, le boîtier voit quant à lui quelques changements qui ne sont pas pour nous déplaire. Nous y reviendrons par la suite, mais il sera tout de suite plus simple de le différencier de sa génération précédente. En effet, en plus de la traditionnelle led de suivi, le port Lightning (toujours) et du bouton de réinitialisation, on trouvera cette année un espace ouvert pour un haut parleur et un passant pour y monter une dragonne.

De nouvelles fonctionnalités bienvenues

Un tout nouveau boîtier d’AirPods Pro 2

Vous l’aurez comprit, le boîtier des AirPods Pro 2 est assez nouveau par rapport à la première génération. Nous passerons sur la dragonne (très utile certes, mais ce n’est pas non plus l’innovation du siècle) pour s’attarder plutôt sur les hauts parleurs.

Le boîtier des AirPods Pro 2

Un détail, certes, mais qui à l’usage d’avère très pratique. Pour les utilisateurs de chargeurs Qi déjà, le boîtier va émettre un petit son (en plus de l’illumination de la led) pour nous informer qu’il est dans la bonne position de recharge. Le genre de détail très pratique qui rassure pour avoir des écouteurs à pleine charge le matin au saut du lit !

De plus, ce nouveau boîtier est maintenant compatible également avec les chargeurs magnétiques d’Apple Watch. Une praticité bienvenue pour les gros utilisateurs des produits pommés.

Enfin, last but not least, le boîtier se voit équipé de la puce U1, bien connue. Elle permet notamment de le retrouver à la manière d’un AirTag avec une précision de quelques centimètres. Il est également possible de le faire sonner à distance pour le retrouver. Et là, le haut-parleur est à nouveau le bienvenu !

Des écouteurs qui évoluent en douceur

Quelle critique pouvait on faire sur les fonctionnalités des écouteurs des premiers AirPods ? La réponse presque unanime : « il faut contrôler le volume sur les tiges ! ».

Et bien voilà désormais chose faite. Par un léger glissement du doigt sur la tige de n’importe quel écouteur, il est possible d’augmenter ou diminuer le son de la musique. Ce n’est pas grand chose, mais ça change tout tellement le besoin se faisait sentir !

Tout n’est pas parfait, et la manipulation nécessite un petit coup à prendre. Rapide certes, mais pas non plus totalement instinctif. Ce sera pour les AirPods Pro 3 !

Les AirPods Pro 2 et leur boîtier

A l’intérieur, les AirPods Pro 2 se voient équipés d’une nouvelle puce H2. Puce plus puissante et moins énergivore que son ancêtre. Puce qui, nous allons le voir, change pas mal de chose…

Une intégration toujours exceptionnelle…pour les utilisateurs Apple


Enfin, inutile de dire que l’intégration des AirPods Pro 2 à l’écosystème Apple est toujours une réussite sans faille. A peine appairés à un de vos iDevices, les AirPods Pro 2 se connecteront automatiquement aux autres (MacBook, iPad, iPhone, AppleTV…). Ils basculeront sans avoir à leur demander sur la source émettrice de son.

Petite amélioration notable, la possibilité sous iOS 16 de pouvoir suivre non seulement le niveau de batterie de chaque écouteur, mais aussi du boîtier ! Difficile d’avoir une meilleure intégration…

Une nouvelle expérience au quotidien

Une autonomie améliorée

La puce H2 des AirPods Pro 2 consomme moins. On pousse ainsi l’autonomie de 4h30 des premiers AirPods à un joli 6h avec la réduction de bruit activée. Une amélioration notable et toujours agréable.

Une réduction de bruit dans le haut du panier

Mais surtout, de part sa puissance, elle permet d’améliorer grandement l’expérience de ses utilisateurs. L’exemple le plus frappant est évidemment sa réduction de bruit. Le gap entre les deux générations d’AirPods est notable. Apple revient donc au niveau des meilleurs écouteurs de Sony ou Bose sur ce sujet. Non seulement les basses sont filtrées avec brio (effaçant ainsi les bruits de moteur, train, avion…) mais également les médium. Ainsi, vous êtes quasiment totalement isolés des bruits de conversation ou de clavier de vos petits camarades d’open space. Un plaisir non négligeable dans les transports ou au bureau !

Les spécifications des AirPods Pro 2

Mais la réduction de bruit ne s’arrête pas là, en proposant également une amélioration du mode transparence. Cette nouveauté, nommée transparence adaptative permet d’attenuer en mode transparence les bruits les plus forts. Ainsi, la sirène d’un véhicule d’urgence ou un marteau piqueur sur un chantier à proximité sera limitée, vous permettant de l’entendre sans non plus être assourdit par ce dernier ! Une fonctionnalité « gadget » au premier abord qui vient à manquer cruellement à la minute où l’on enfile d’autres écouteurs. Un signe de quelque chose de bien pensé et rapidement indispensable !

Ces capacités de la puce H2 permettent également d’améliorer encore le mode mains-libre qui était déjà top sur la première génération des AirPods Pro. Votre voix (et celle de votre interlocuteur) sera claire et intelligible dans quasiment toutes les situations.

Un son toujours excellent

Mais, et le son alors ? Car c’est bien beau tout cela, mais si ce dernier est médiocre, quel intérêt de basculer sur les AirPods Pro 2 ? D’autant plus que les AirPods Pro 2, bien qu’équipés du Bluetooth 5.3, semblent (encore) faire l’impasse sur la musique Lossless.

La première génération proposait un son clair et équilibré. Qu’en est-il ?

Les tests suivants ont été effectués sur des sources FLAC 16 bits / 44.1 kHz sur Qobuz.

Morcheeba – Enjoy the Ride – Enjoy the Ride : Dès les premières secondes nous sommes enrobés dans les basses chaleureuses et rondes du morceau. La voix de Skye Edwards se pose naturellement et l’ensemble de l’orchestration est claire et bien intégrée. Un rendu bluffant, chaleureux dans lequel on se plait à aller chercher les détails et changements d’intonations.

Bruce Springsteen – Live 1975-1985 – Because the Night : Un début en douceur mettant en avant la voix du Boss et les instruments discrets avant une explosion d’énergie sur le refrain. La puissance et la finesse du morceau sont bien restitués, avec une bonne présence du punch des basses sans écraser le reste. Un morceau vivant à qui les écouteurs font honneur.

Lady Gaga & Bradley Cooper – A Star is Born – Shallow : Une ouverture où la guitare comme la voix de Bradley Cooper sont très nets, clairs et subtilement rendus. L’émotion transmise par l’arrivée de Gaga et des violons est impressionnante, et l’arrivée de la basse est riche, ronde, sans écraser le reste. Une superbe restitution de l’ensemble du spectre. La dynamique du morceau est superbement respectée et transmet toute son intensité.

Max Richter – Recomposed by Max Richter : Vivaldi, The Four Seasons (2012) – Winter 1 : Ce qui frappe sur cette écoute est la spacialisation du son et la dynamique des écouteurs. La finesse des instruments et les modifications de tensions sont sensibles, avec un excellent découpage des différentes parties de l’orchestre. Graves et aigus sont mis en avant avec une belle clarté, tout en gardant leur place.

AirPods Pro 2 et leur dragonne

Les morceaux suivants seront effectués sur des sources Audio Spacial sur Apple Music.

Lady Gaga – Born this Way – The Edge of Glory : La chanson garde sa clarté malgré l’ensemble de la production assez puissante. La voix de Gaga reste en avant malgré la puissance des basses. Le côté spacial mis en avant par Apple se ressent sur une spacialisation toute particulière choisie lors du mixage. Le préfère-t’on à la stéréo classique ? C’est une autre question.

Norah Jones – Come Away With Me – Come Away With Me : Le rendu déjà excellent des AirPods 2 prends une nouvelle envolée avec le remixage spacial. On ressent une vraie chaleur et proximité avec la voix de Norah Jones. La sensation de distance entre les différents instruments est nette, et renforce le côté « cosy » du morceau.

We don’t Talk About Bruno – Encanto : Très certainement à elle seule une justification de l’intérêt de l’audio spacial. La chanson ayant été conçue pour le cinéma (et donc pour du multi-piste / atmos), le rendu est bluffant. Chaque personnage tourne autour de nous, venant parfois nous murmurer des choses à l’oreille, ou au contraire s’échapper au loin. Le chorus final bénéficie de cette spacialisation, permettant de pouvoir se concentrer sur chaque chanteur / personnage, et de son histoire différente.

Que dire en sortant de cette session d’écoute ? Que les AirPods Pro 2 réussissent à retransmettre un son encore meilleur que leurs ancêtres ? Très certainement. Là où la première génération était assez neutre et claire, la seconde arrive à apporter du punch sans perdre en précision. L’ensemble du spectre est clair, net, avec des basses légèrement mises en avant pour apporter rondeur et chaleur, sans jamais baver ni écraser le reste. Les aigus sont précis, tout comme les médiums qui offrent une belle mise en avant aux voix. La dynamique est brillante, permettant d’apprécier la finesse de chaque morceau.

L’intérêt de l’audio spacial est encore discutable par rapport à un bon mixage stéréo. Cependant, bien réalisé et venant appuyer le style de la chanson, il offre un rendu agréable, enrichissant l’expérience d’écoute.

Les écouteurs pour tous les gouverner ?

Que dire ? Si les AirPods Pro étaient déjà des écouteurs très bons partout, leurs successeurs que sont les AirPods Pro 2 sont excellents partout. Sous couvert d’être un utilisateur Apple, il sera difficile de s’en séparer. Que ce soit sur la qualité de leur intégration à l’écosystème, leur facilité d’usage, la qualité de l’audio, de la réduction de bruit ou de la transparence adaptative. Apple prouve avec cette nouvelle génération que l’on peut améliorer quelque chose de déjà très bon par petites touches, rendant la différence à la fois presque infime, mais totalement flagrante. Des écouteurs indispensables à tout utilisateur de produits Apple, quasiment. Des écouteurs dont il sera difficile de se séparer. Très certainement… sauf pour des AirPods Pro 3 en 2025 ?

Acheter les AirPods Pro 2

Total
0
Shares
1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles sur le même sujet