Avis Le boucher de Détroit par Kairos Escape Game

Fun7
Difficulté6
Ambiance & décors9
Travail d'équipe7
Immersion8
Le boucher de Détroit par Kairos Escape Game : Excellente ambiance et décors au service d'un Escape Game immersif !
7.4

La Redak se lance dans les critiques d'Escape Game ! Après en avoir testé quelques uns ces dernières années, nous partageons enfin nos diverses expériences, à commencer par Le boucher de Détroit par Kairos Escape Game.

 Le pitch nous plonge d’emblée dans le bain :

Des disparitions inquiétantes s’abattent sur la ville de Détroit au début des années 2000. Au cœur du bureau des homicides, reprenez l’enquête du lieutenant Murphy qui a mystérieusement disparu alors qu’il était sur les traces du serial killer qu’on nomme « Le Boucher ». Dans une ambiance pesante, il vous faudra remonter la piste du tueur pour découvrir où il se trouve…

Ce dernier tient largement ses promesses vis-à-vis de l’enquête qui va suivre. Rien n’est laissé au hasard et à deux comme à cinq, il va falloir faire preuve de beaucoup d’observation et de logique. Vous disposerez au total de 60 minutes pour boucler toutes les énigmes avec singularité de ne pas avoir de timer apparent (seule une pendule peut servir de repère temporel). Amateurs de cadenas et de fouille approfondie, passez votre chemin car l’intrigue est est majoritairement axée sur la réflexion, la communication et l’esprit d’équipe.

Excellente ambiance et décors !

Dès les premiers instants sur les lieux, le décor du commissariat semble comme figé dans le temps, une mise en pause juste avant le départ précipité du lieutenant Murphy. On l’imagine d’ailleurs très bien en train d’éteindre sa cigarette, prendre une gorgée de scotch en relevant la lèvre inférieure comme dans les films des années 30. Une sonnerie de téléphone, une voix à peine audible sortant du combiné, un regard dans le vide fixant péniblement son attention sur une des volute témoignant des derniers instants de vie de sa cigarette. Puis dans un fracas, il bondit de sa chaise, attrape son manteau au vol et claque la porte du commissariat... A nous de reprendre l’enquête où il l’a laissée.

Au niveau de l’ambiance lourde, tout est bien présent : lumière tamisée, persiennes baissées, portraits de victimes, photos de scènes de crime... même la météo est de la partie. L’espace est bien agencé et les zones sont clairement identifiées mais il y a beaucoup de papiers sur les tables, de nombreux dossiers et autres éléments d’enquête éparpillés. Tout n’est pas utile et sert parfois simplement d’élément de décor posés là pour des besoins scénaristiques. En groupe, pensez à bien communiquer sur vos découvertes, faites des points pour partager vos découvertes, vous pourrez très vite passer à côté d’un élément important. Mention spéciale à la dernière pièce !

kairos_escape_game_boucher_detroit

En ce qui concerne les Interaction avec le game master, ces dernières se font de manière très naturelle au fil des moyens de communication que l’on à a portée de main : téléphone dans le commissariat et autres modes de communication à découvrir au fur et à mesure du temps.

Sous couvert d’un vieil hôtel dont les portes mènent vers différentes époques, Kairos Escape à ouvert en décembre 2016 et promet 3 pièces (une 4ème à venir).

Dates, infos, tarifs et réservations sur le site de Kairos.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :