C'est encore mieux l'après-midi, à l'Hébertot

C'est à partir du 23 février que l'un des chefs-d'oeuvre anglais du rire sera à l'affiche du théâtre Hébertot ! C'est encore mieux l'après-midi est un vaudeville débridé à la sauce anglaise (titre original Two in One) crée en 1984 par Ray Cooney. Célèbre dramaturge né à Londres au début des années 30, il est considéré aujourd'hui comme le Feydeau anglais à qui l'on doit de nombreux boulevards comme Le vison voyageur, Impair et père, Panique au Plazza ou bien encore Chat et souris !

En France, C'est encore mieux l'après-midi fut adapté en 1987 par l'extraordinaire Jean Poiret, et joué au théâtre des Variétés à Paris avec Pierre Mondy, Virginie Pradal et l'incroyable Jacques Villeret dans le rôle de l'assistant gaffeur. C'était il y a trente ans.

Dans un hôtel proche de l'Assemblée Nationale, un célèbre député se prépare à un après-midi coquin avec une secrétaire du Premier Ministre au lieu d'assister à un débat parlementaire de la plus haute importance. Mais la présence de sa femme dans le même hôtel et la maladresse chronique de son assistant vont déchaîner les catastrophes et toute une série de quiproquos hilarants !

Trente ans plus tard...

Il y a quelques jours, c'est confortablement installé dans les fauteuils de l'Hébertot, que nous attendions avec bonne humeur, la conférence de presse qui allait annoncer le retour de C'est encore mieux l'après-midi. Lever de rideau sur la scène, où apparu tous les comédiens de la pièce avec à leurs côtés, José Paul le metteur en scène. D'entrée de jeu, ce dernier rappela avec humour que cette comédie étant pleine de rebondissements et de quiproquos, il serait compliqué de la résumer en quelques mots. Tous les comédiens ainsi que leurs personnages ont alors été présentés, dont Pierre Cassignard, Lysianne Meis et Sebastien Castro, l'assistant maladroit. Puis, sans décor ni costume, presque au débotté, quelques courts extraits ont été interprétés augurant ainsi d'un véritable comique de situation, ou les chassées-croisés seront aussi libertins qu’inopportuns !

Les acteurs étaient tous incroyablement impatients de monter sur les planches d'autant plus que ce vaudeville politique tombe franchement à pic en cette année électorale ! Et vu le nombre de situations insolites voire aberrantes qui sont produites tous les jours sur la scène médiatique, parions alors que notre quotidien dépasse rapidement n'importe quelle fiction au théâtre...

C'est encore mieux l'après-midi de Ray Cooney. Adaptation Jean Poiret et mise en scène José Paul.

Du mardi au samedi à 21h
Samedi 16h30 et dimanche 15h00

Retrouvez toute la programmation du Théâtre Hébertot, ici.

Leave a reply