Critique Astérix chez les Pictes

Le 24 octobre, Astérix a prit d'assaut les librairies et enseignes de grande distribution ! L'entrée de mon point de vente habituel est totalement dédiée au 35ème tome des aventures du gaulois et de son ami Obélix. Mais que vaut la nouvelle équipe en laquelle Uderzo a placé sa confiance ? Jean-Yves Ferri (scénariste) et Didier Conrad (dessinateur) ont-ils relevé le défi ?

Synopsis

Alors que le village des irréductibles Gaulois est recouvert par la neige. Un énorme glaçon, venu de la mer, s'échoue sur les côtes bretonnes. Astérix et Obélix y découvre un guerrier picte enchaîné : Mac Oloch. Après avoir été dégivré, le Picte souhaite retourner dans son clan du Loch Andloll pour y retrouver sa fiancée Camomilla enlevée par Mac Abbeh, aux ambitions politiques peu recommandables.

Autour des bacs remplis d'albums Astérix chez les Pictes, tous les âges sont réunis, et les montagnes de BDs s'écoulent comme des petits pains. Il faut souligner qu'à moins de 10 euros, c'est une belle opération.

Je fais partie des gens qui saisissent le nouvel opus sans en feuilleter une page. Je rentre en trottinant chez moi, me jette sur mon lit - mentalement revenu quelques années en arrière - et me plonge dans la nouvelle aventure.

Retours aux fondamentaux

La première lecture impose un verdict unanime (on est plusieurs dans me tête mais c'est moi qui décide) : quelle prudence !

L'album est très sage, trop sage. Les fondamentaux que l'on souhaite retrouver chez Astérix sont tous présents, de la fraîcheur du poisson vendu par Ordralfabétix aux jeux de mots pour les noms des nouveaux personnages, en passant par les explications historiques refaisant l'histoire...

Lire la suite de la critique

Astérix chez les Pictes

Astérix chez les Pictes

 

 

0 comments

  1. P-O 29 octobre, 2013 at 20:25 Répondre

    Ce qui est une arnaque monumentale, c’est de laisser croire que Goscinny a pu le faconner avec Uderzo ! Leurs noms sont bien visibles tout en haut et il faut chercher pour trouver le nom des p’tite jeunes !!

    • frOgOne 30 octobre, 2013 at 10:59 Répondre

      @P-O : en effet, j’ai aussi cherché longtemps les signatures respectives de Ferri et Conrad. Sans oublier que le nom de Uderzo apparaît en plus sur la couverture en tant que dessinateur. J’aurai préféré tout simplement voir « Les éditions Albert René présentent : Astérix par Ferri et Conrad ».
      Un peu à la Lucky Luke !

    • frOgOne 3 novembre, 2013 at 14:25 Répondre

      @P-O : en effet, j’ai aussi cherché longtemps les signatures respectives de Ferri et Conrad. Sans oublier que le nom de Uderzo apparaît en plus sur la couverture en tant que dessinateur. J’aurai préféré tout simplement voir « Les éditions Albert René présentent : Astérix par Ferri et Conrad ».
      Un peu à la Lucky Luke !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :