DxO One : Test complet

DxOCela fait déjà quelque temps que les smartphones (et l’iPhone en particulier) ont supplanté bon nombres d’appareils photo numériques compacts. L’utilisation croissante des iPhone dans des shooting pro (pas plus tard qu’en mai dernier, ELLE Australie a réalisé sa couverture et ses pages modes à l’aide d’un « simple » iPhone 7 Plus) indique que la photographie professionnelle est le nouveau terrain d’attaque de la marque à la pomme…et donc de toutes les marques de smartphone haut de gamme.

Cependant, les capteurs de smartphones sont encore toujours très limités, et sans non plus tomber dans un APS-C, le capteur de 20,2 megapixel sur 1 pouce nous assure des photos avec un meilleur rendu (notamment en basse lumière) que le capteur classique de notre iPhone ou iPad chéri.

Bref, le DxO One est-il un bon compromis pour améliorer les photos de notre iPhone ?

Prise en main du DxO One

Dxo_boxLe DxO One est un très joli objet, difficile de dire le contraire. Compact, solide, ses 100g se font facilement oublier et on apprécie de prendre en main la bête pour faire nos photos. Le cache objectif servant de bouton on/off inspire également confiance, tout comme le connecteur lightning pour lier le DxO à notre périphérique iOS.

Une fois connecté à notre iPhone ou iPad, le DxO ne jure pas du tout, bien au contraire, étant bien intégré avec le look des iBidules. Connecté au device, on utilisera alors le DxO par son application dédiée, l’iPhone devenant alors l’écran du DxO, nous permettant ainsi de switcher simplement entre les modes (auto, manuel, portrait, paysage, nuit, vidéo…). Déconnecté de ce dernier, le DxO propose un petit écran Oled pas forcément des plus lisibles (il présente les contours de la photo en noir et blanc assez pixellisé), cependant force est de constater que l’on s’y fait assez vite, permettant ainsi de dégainer rapidement le module pour une photo à la volée.

DxoLe DxO possède une batterie permettant de prendre environ 200 photos. Si cela paraît beaucoup, cela ne l’est pas tant que cela, et préparez toujours une batterie portative (de type Anker) dans votre sac avant votre trek photo. Chose étonnante, si le DxO peut se connecter en lightning à l’iPhone, il ne peut pas y récupérer de la puissance, et donc se vider alors que votre iPhone reste fièrement à 100%. De plus, si son connecteur vers l’iPhone/iPad est en lightning, sa recharge elle se fait en micro-USB. Dommage donc de ne pas avoir fait le pas du tout lightning (un soucis de droits avec Apple ?), car cela fait forcément prendre deux câbles sur vous, le lightning pour recharger le téléphone, et l’USB pour la caméra.

Enfin, last but not least, mentionnons la praticité du DxO en stand-alone à nouveau. Testé en plein Hellfest, j’avais en permanence le DxO à ma ceinture, prêt à dégainer au moindre événement. Les photos sont alors stockées sur la carte Micro-SD du DxO. Une fois au calme, il me suffit alors de brancher le DxO à l’iPhone, et de sélectionner mes photos à garder. Elles sont alors transférées sur l’iPhone où je peux les retraiter calmement avant de les poster et les partager !

Spécifications techniques du DxO One

Résolution photo 20,2 mégapixels (5406 x 3604)
Résolution vidéo 1080p à 30 images/s, 720p à 120 images/s
Taille du capteur 13,2 x 8,8 mm (format 1 pouce)
Type de capteur CMOS - BSI
Distance focale 11,9 mm (équivalent 32 mm en plein format)
Protection d’objectif Intégré, coulissant (marche/arrêt)
Ouverture f/1.8 réglable jusqu’à f/11 (iris à six lamelles)
Déclencheur Autofocus à mi-course
Écran OLED Affichage des réglages, écran tactile
Sensibilité ISO 100 à 51200 (mode Hi2)
Vitesse d’obturation 1/20000s à 30 s
Stabilisateur d’image Électronique (pour la vidéo)
Modes de prises de vue Automatique, sport, portrait, paysage, nuit, programme, priorité ouverture, priorité vitesse, manuel, selfie
Modes vidéo Full HD, Slow motion (x4)
Formats de fichiers .JPG, .DNG (RAW), .DXO (SuperRAW), .MOV (H.264)
Plage de mise au point 20 cm à l’infini
Autofocus Détection de contraste, détection des visages
Modes de mise au point Ponctuel, continu, mise au point sur l’écran,manuel
Modes de mesure d’exposition Spot, pondérée centrale, multizone
Zoom Numérique 3x
Poids 108 grammes
Dimensions 67,5 x 48,85 x 26,25 mm

Compatible avec : iPhone 7, iPhone 7 Plus, iPhone SE, iPhone 6s Plus, iPhone 6s, iPhone 6 Plus, iPhone 6, iPhone 5s, iPhone 5c, iPhone 5, iPad Pro, iPad Air 2, iPad mini 4, iPad mini 3, iPad Air, iPad mini 2, iPad (4e génération), iOS 9.0 ou supérieur, WatchOS 2.0

DxO One : Qualité photo

hellfest_momieMais donc, revenons-en à la question principale : ce DxO One améliore-t’il réellement vos prises de vues avec l’iPhone ? Sans hésitation, oui. Si nous n’avons pu tester par rapport à un iPhone 7 Plus comme la rédaction d’ELLE Australie, face à notre iPhone SE et 6, la comparaison ne tenait pas. Le DxO propose des photos bien plus piquées, plus neutres en terme de couleurs et mieux définies. Notre iPhone devient alors réellement un appareil photo numérique compact efficace !

Quelle que soit la condition de lumière (oui, la nuit au Hellfest, il y a de belles choses à photographier), le DxO s’en sortait toujours bien, jusqu’à des valeurs ISO assez élevés (3200 ISO sur les photos de concert les plus complexes). Le grain est toujours limité et le piqué de qualité, au moins jusqu’à ces valeurs, ce qui est tout à l’honneur du DxO One.

Si la montée en ISO est performante, l’autre point bluffant est l’autofocus. D’excellente qualité, ce dernier se montre d’une grande rapidité et en shoot à l’aveugle (avec la DxO au creux de la main sans contrôler l’écran Oled) très peu de photos ont été avec un mauvais focus. Impressionnant donc pour un petit module photo comme cela.

hellfest_piscine

Notez que l’ensemble des photos a été shootée en JPG + RAW, le RAW permettant de retraiter proprement au calme les photos sur un outil de type Lightroom, afin de pousser des corrections pointues. C’est très appréciable de pouvoir accéder à ce format de l’iPhone, et permet donc aisément d’avoir toujours avec soi un appareil permettant de sortir des photos de qualité et retraitable, sans avoir à toujours promener son reflex de 3kg.

 

DxO One : Qualité Vidéo

Côté vidéo, le DxO s’en tire une fois de plus avec les honneurs. Filmées en HD (1920x1080) en h.264 à 29,97fps, ces dernières sont lisibles, propres, et bénéficient d’une belle colorimétrie. Seul bémol, la gestion des forts contrastes (oui, les écrans géants durant les concerts nocturnes sont pas des plus faciles à gérer non plus). La prise de son est bonne, même si l’on ressent vite une saturation à haut volume. Si le DxO ne permet clairement pas de faire de la captation sonore avancée de concert, il permettra néanmoins de ramener de jolis souvenirs de vos concert/évènements quelconques.

DxO One : Conclusion et avis final !

En conclusion, le DxO One est un très bon module pour qui souhaite upgrader la qualité photo de son iMachin en vacances ou à un évènement spécifique. Discret, léger, il se montrera fiable et permettra de shooter des photos de meilleure qualité que l’iPhone classique, retraitables à l’infini. Idem pour les situations complexes (nuit, mouvement…) ou les portraits ou il sortira un bokeh de meilleure facture que le fameux mode « portrait » de l’iPhone 7 Plus.

Le DxO One peut-il donc remplacer un APN Compact ? Sans hésiter, la réponse est oui. Si son prix est effectivement un peu élevé (aux alentours de 500€), le DxO offre une praticité et une discrétion que n’a pas l’APN Compact, sans compter la facilité de déplacement et de gestion des photos sur votre device Apple. Il rends donc possible le départ en vacances avec juste votre iPhone et lui-même, devenant rapidement et simplement une bonne base de workflow photo. Il ne remplacera certes pas votre reflex pour des shooting plus pointus et où vous aurez besoins d’une définition maximale et/ou d’un AF de grande qualité (on pensera à de l’animalier par exemple), mais est-ce vraiment son but ?

Il possède de plus de nombreux accessoires le rendant tout-terrain (et même étanche pour des photos/vidéos sous-marine), l'indispensable clip-ceinture, l'accessoire lui permettant de lui ajouter des filtres photo et même de le poser sur un trépied. Une possibilité donc d'avoir un pack efficace pour faire de l'action cam et des photos de qualité pour un prix inférieur à 650€ !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :