Personne n'aime les gobelins : heroic-fantasy pour enfants

Ecrire et illustrer une bande dessinée pour enfants, sur le thème Heroic-Fantasy-Medieval est de base original. Les gobelins vivent dans des grottes et caves, dans le noir. Ils sont plutôt dépeint au cinéma et dans la littérature comme de viles créatures moches et violentes. Le parti pris de l'auteur Ben Hatke est de transformer Bob le Gobelin en victime d'un groupe de combattants venant piller sa cave... Inversement des rôles !

Résumé

Un gentil petit gobelin vit dans le donjon d'un vieux château avec son meilleur ami, Squelette. Tous les jours, ils s'amusent dans la salle du trésor.
Un jour, un groupe de « valeureux chevaliers » débarque, et c'est la débandade ! Ces malotrus saccagent le donjon, volent le trésor, mais surtout embarquent Squelette ! Le petit gobelin se retrouve tout seul.
Osera-t-il affronter le monde pour sauver son meilleur ami ? Une très belle histoire sur la différence et l'amitié.

Gobelins et squelettes, mais pour enfants !

A lire à des enfants à partir de 2 ans, "Personne n'aime les gobelins" contient nécessairement plus de dessins que de textes. Et le dessin est extrêmement sympathique ! L'univers graphique reprend tous les codes de la Fantasy : un groupe d'aventuriers (nain, humaine, elfe, magicien...) et le fameux gobelins avec son ami Squelette. Le dessin est mignon et désacralise la vie souterraine du monstre gobelin. Car oui, c'est fun de mâcher des bottes et de jouer avec des rats (comme Shrek !). Les 40 pages alternent entre vie souterraine renforcée par un fond noir mettant en lumière 2 ou 3 zones de de vies par feuillet, ainsi que des scènes d'actions en extérieur.

personne_n_aime_les_gobelins_BD_jeunesse_dargaud

Le dessin est tout à fait convaincant ! Est-ce que l'histoire l'est aussi ?

Je le disais en introduction : Ben Hatke inverse les rôles habituels en présentant les "monstres" dans une position de victime, se focalisant sur une histoire d'amitié entre un gobelin et un squelette. Pas de violence du tout mais de l'action et de l'aventure ! Gobelin abandonne tout pour tenter de sauver son ami et brave ses peurs des humains. C'est avant tout une mignonne histoire d'amitié, qui doit être plus forte que tout, contre l'intolérance et les préjugés de la majorité. Bien sûr, les enfants n'auront pas ce niveau de lecture. Mais les adultes intelligents sauront passer les bons messages de bienveillance 😉

"Personne n'aime les gobelins" est un très beau petit livre illustré contant en belle histoire dont je recommande fortement la lecture aux plus jeunes ! De très belles illustrations, une histoire sympathique et un message de tolérance, tout ce qu'il faut !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :