Recette originale pour organiser un churrasco à Rio

Le churrasco c'est LA grande spécialité du Brésil. Quoi qu'on en dise, le football m'a même semblé perdant face à la proposition d'un bon churrasco. Mais qu'est-ce donc ? C'est tout simplement un barbecue ! Les brésiliens sont dingues de viande : poulet et bœuf dominants largement, suivis par le porc. Quand je dis qu'ils en sont fous, le barbecue pourrait presque devenir un critère de choix avant d'emménager quelque part... Sans déconner, la résidence des cousins de Rio étaient équipée d'une piscine au centre des bloc, et d'un barbecue commun !

Il existe toujours une bonne raison d'organiser un churrasco. Durant mon séjour de 4 semaines au Brésil, j'ai eu le droit à toutes les versions : en famille devant la maison, au restaurant dans les fameuses "churrascaria"), et au même milieu de la rue avec famille et amis !!! C'est cette dernière version que je souhaite partager avec vous. Ce fut une soirée aussi insolite qu'imprévisible pour moi, l'européen qui débarque dans le quotidien des carciocas 🙂

bresil_2017_churrasco_rio

Tout démarre par une simple invitation chez la Tante, alors que je séjourne chez les cousins de mon amie, à Rio de Janeiro. "C'est une fête, il y aura la famille et des amis de la famille". Sans pour autant préciser qu'il s'agit de la soirée d'anniversaire de Luis, et rien de moins que ses 50 ans ! Mais cela, je ne le découvre que sur place...

Avant toute chose, il faut savoir qu'un churrasco brésilien nécessite une bonne préparation, et donc quelques courses. Voici la recette locale en 10 étapes d'un bon churrasco, à la sauce carioca. Récit garanti 100% authentique pour un mois d'octobre au Brésil.

Etape 1 : faire les courses en conséquence !

Les brésiliens mangent beaucoup, voire énormément ! Vous vous en rendrez compte en allant au restaurant : ils proposent quasiment tous le self-service et le rodizio (le serveur passe dans les tables avec à manger), et il faut au moins se resservir deux fois pour être dans la norme. Du coup, pensez large pour un barbecue entre amis. La première étape est de se rendre dans le supermarché local pour acheter de la viande : saucisses, steaks, pavés, tout ce qu'il vous semble bon. Sachez que les brésiliens raffolent des bons morceaux de bœufs nommés "picanha" ! Il s'agit d'une partie spéciale du boeuf : une coupe sur le dessus de la patte arrière, proche de la queue. Soyez avertis, il n'y a pas beaucoup de végétariens sur place.

Etape 2 : s'occuper allègrement des boissons

bresil_2017_churrasco_rioChangez de rayons pour les boissons. Il vous en faudra deux types : des energy drinks et surtout de la bière. Les sodas font un malheur au Brésil avec le Guaraná Antarctica local largement en tête, toute autre boisson gazeuse sucrée fera l'affaire. Pour les bières, les trois principales sont l'Antartica (peu goûteuse, très légère), la Brahma (plus forte et donc moins aimée), puis la Skoll (entre les deux). Comme pour la viande, prévoyez en quantité 😉

Petit conseil, n'oubliez pas les verres en plastique car il n'est pas coutume de boire à sa propre canette ou bouteille ! Une canette de bière n'est pas individuelle mais à partager. Pourquoi ? Tout simplement car il fait chaud, parfois très très très chaud, du coup les bières chauffent vite et il vaut mieux les garder au frais et boire de (nombreuses) petites quantités.

Etape 3 : prévoir des accompagnements ?

Ce n'est pas forcément nécessaire car les hôtes auront déjà tout préparé. Se balader en voiture, dans le métro ou le bus avec une salade de pomme de terre, autant éviter. Du coup, avec un churrasco, les brésiliens de Rio mangent plusieurs types d'accompagnements : du manioc cuit à l'eau dans une cocotte (excellent), du riz, une vinaigrette (comprendre une salade tomate-oignon-coriandre-sauce), une salade de pomme de terre avec des morceaux de pomme, bref, que du bon !

Etape 4 : préparer les bacs à glace

Entre deux portions de route (Rio est gigantesque), arrêtez vous pour acheter de la glace pas chère, car oui, il peut faire très chaud ! La baignoire, de grandes poubelles ou de grands bacs en plastiques seront chargés de glace et de bières dès votre arrivée.

Le churrasco dure longtemps, c'est avant tout une grande réunion en famille, entre amis. Il n'y a pas de table dressée, c'est très libre et à des années-lumière du traditionnel repas de famille français.

Etape 5 : lancer la musique !

En théorie, vous n'aurez pas besoin de vous en soucier car la musique est omniprésente. Samba, bossa nova, funk carioca ou chansons pop, les brésiliens sont biens plus ouverts d'esprits que chez nous. La musique est beaucoup plus variée qu'en France (peut-être parce que le top 50 n'est pas monopolisé par deux majors ?).

S'il y a de la musique, il va aussi falloir que vous vous mettiez à danser un minimum ! Préparez vos baskets, ou plutôt vos tongues, à bouger !

Etape 6 : bloquer la rue... parce que !

Dans la maison, il fait trop chaud (et c'est trop petit de toute façon), il n'y a pas de jardin, et la rue c'est quand même beaucoup plus simple.

La famille a donc décidé de garer les voitures en plein milieu de la voie, de chaque côté du barbecue ! Avantage N°1 : les enfants ne risquent plus rien à jouer au milieu de la rue. Avantage N°2 : plus personne ne passe. Les quelques motos se pointant au bout de la rue ont fait demi-tour en quelques secondes, avant même de s'engager complètement dans la rue 😛

Etape 7 : lancer le barbecue

Une fois la rue sécurisée, les bières au frais et la viande arrivée sur place, il est quand même temps de lancer les braises ! Placé de l'autre côté de la rue, à l'abri sous de grands arbres en cas de pluie, le barbecue est démarré.

bresil_2017_churrasco_rioLes hommes s'occupent à tour de rôle de faire rougir les braises en attendant que le foyer soit suffisamment chaud pour accueillir la viande et les quelques légumes à faire griller. Une bonne occasion pour faire connaissance et discuter football. Car ce sport est une culture à part entière au Brésil et en particulier à Rio de Janeiro qui abrite plusieurs grands clubs : les Fluminense, Flamengo, Botofago... Un churrasco est l'occasion de grands débats entre supporters et de chants entonnés à tue-tête ! C'est aussi le lieu d'échanger quelques anecdotes, comme le cousin qui se souvient avoir joué longtemps au foot dans la rue avec Thiago Silva, aujourd'hui international de football... D'excellents souvenirs !

Etape 8 : tirer une bâche en cas de pluie

Les discussions sont soudain stoppées pour qu'une petite dizaine des participants se mobilisent afin de tirer une grande bâche sur la rue. Il serait dommage que tous les efforts pour fabriquer des braises du barbecue soient anéantis par une pluie sauvage...

Heureusement, la pluie ne dure pas, et la fête continue !

Etape 9 : fêter le parfait churrasco

N'oubliez pas de chambrer les supporters des équipes de foots locales, cela fait partie du jeu. Si vous êtes le seul étranger, et même si vous ne parlez pas portugais, soyez rassurés, les brésiliens sont très avenants et viendront tenter d'établir un dialogue dans tous les cas !

Google Translate peut aussi être d'une grande aide. La bière aussi 😉

Etape 10 : rentrer en toute sécurité

Faites vous reconduire par quelqu'un qu'y n'a pas bu (bon courage pour le ou la trouver). Heureusement que les cousins étaient raisonnables et respectueux au volant. Si vous êtes en galère, n'oubliez pas que les VTC sont plutôt bien développés à Rio de Janeiro et dans d'autres grandes villes du Brésil. Evitez de rentrer à pied ! Rio de Janeiro a mauvaise réputation, il serait dommage de prendre des risques inutiles (lire mon article Rio est dangereux).

2 comments

  1. LauraHantz 14 janvier, 2017 at 18:16 Répondre

    Coucou !

    Je ne connaissais pas du tout !
    C’est sympa, une belle aventure, puis en extérieur et entouré il n’y a rien de mieux !

    Belle soirée,

    Laura,

Leave a reply