Test des écouteurs Teufel SUPREME IN

Après une barre de son très concluante, passe sur notre banc de test cette semaine les derniers écouteurs de la marque Teufel, les SUPREME IN. La promesse de Teufel est de nous proposer ici des écouteurs haut de gamme dans un format compact et non intrusif pour le conduit auditif. Le tout dans une jolie gamme de couleurs et un prix contenu. Qu’en penser alors ?

teufel_supreme_in_couleurs

Packaging et design des Teufel SUPREME IN

Un package classe

Disons le d’emblée, on est très vite séduit par le packaging de ces écouteurs. Les SUPREME IN reposent dans une boîte en carton arrivant à donner à la fois une image éco-responsable et qualitative. C’est appréciable et donne une très bonne image à la marque. On aurait aimé avoir d’imprimé dans la boîte un petit récapitulatif des principaux boutons à la manière de ce que fait Jays par exemple.

Disponibles en 6 couleurs distinctes, les écouteurs sont fournis avec des embouts silicone permettant de s’ajuster au mieux dans l’oreille. On retrouvera également dans le package une petite housse de transport et le câble micro-USB permettant sa recharge.

Des écouteurs confortables mais peu isolant

Niveau design, les SUPREME IN surprennent un peu au début. Leur structure est un tour de cou bluetooth assez standard. Cependant, les écouteurs rappellent un peu la forme des Bose QC20. On pense tout de suite au début intra-auriculaire pour se rendre compte qu’ils ne le sont au final pas du tout. Le design des écouteurs Teufel « repose » plus dans l’oreille qu’il n’y est inséré.

Les premiers ports surprennent donc (du moins pour un habitué des intra-auriculaires), et le coup de main pour bien les poser nécessite un peu d’entraînement. Il s’attrape cependant rapidement. Une fois le câble réglé pour bien se caler dans l’oreille, les écouteurs tiennent bien. Attention, de part leur structure « posés » dans l’oreille, ne faites pas de sport avec. Les SUPREME IN sont plutôt conçus pour de l’usage urbain du quotidien.

teufel_supreme_in_packshot_moon-gray-hero

Le confort de ces écouteurs est donc garanti. Dotés d’une isolation très faible, ils vous permettront également de profiter du monde extérieur. Cela peut poser soucis dans les transports (on se vite obligé de monter le son dans le métro). A l’inverse, c’est très pratique pour faire du shopping ou travailler tout en restant à l’affut de son environnement.

Les fonctionnalités des Teufel SUPREME IN

Les SUPREME IN répondent parfaitement au cahier des charges standard des écouteurs bluetooth. On retrouve donc la classique petite télécommande qui permet de régler le volume, naviguer dans les musiques, prendre des appels et invoquer votre assistant personnel favori. Côté bluetooth, le son passera au travers des codecs AAC ou apt-X selon que vous soyez iOS ou Android.

teufel_supreme_in_app_ios

Si on apprécie que les écouteurs s’arrêtent une fois qu’ils sont aimantés ensembles, on est un peu déçu qu’ils ne redémarrent pas automatiquement une fois détachés. On sera obligé de repasser par un démarrage à la télécommande intégrée.

Niveau autonomie, vous pourrez profiter à charge pleine d’environ 15-16h de musique. A noter qu’une heure de charge permet d’avoir 8h de musique environ. C’est toujours pratique avant un voyage !

Le couplage avec l’application Teufel permet de jouer avec l’égaliseur et donc d’adapter le rendu des écouteurs à votre goût. Lors de ce test nous sommes resté sur le setup « neutre », nous y reviendrons par la suite.

Côté téléphonie, rien à dire non plus, le son est clair, compréhensible pour votre interlocuteur même en situation urbaine.

Test audio des SUPREME IN

N’attendons pas plus longtemps, et voyons ce que valent ces SUPREME IN dans le vif du sujet. Comme à l’accoutumée nous utiliserons des sources FLAC 16 bits / 44.1 kHz de l’application Qobuz joué sur un périphérique iOS.

Steven Wilson – Home Invasion – Pariah : On démarre sur une belle musique, presque atmosphérique de Steven Wilson. On apprécie dès les premiers instants la précision que peut fournir les SUPREME IN. La scène musicale est ample (du fait de la relative ouverture des écouteurs ?), chose suffisamment rare pour des écouteurs pour être remarquée. Les voix sont claires et bien mises en avant (notamment sur le final intense de Ninet Tayeb). En position neutre de l’équaliser, on a un rendu finalement assez plaisant. On remarquera tout de même que les aigus sont un peu pinçants et un léger débordement des graves.

Taylor Swift – evermore – no body, no crime : Sur la folk/pop de Taylor Swift on apprécie immédiatement le rendu de la voix de « TayTay » et la précision des instrumentations. Le côté un peu gras des graves se retrouve à nouveau et on aura tendance à les diminuer légèrement (en passant par le rendu « pop » de l’application Teufel par exemple) pour ne pas être trop accrochés par ces derniers.

Oscar Peterson – Night Train – Moten Swing : Sans surprise, la précision et l’ampleur de la scène sonore plaît énormément au jazz instrumental. Le swing d’Oscar Peterson est détaillé, précis, et nous enveloppe bien de cette chaleur toute particulière. A nouveau, les aigus légèrement criards peuvent venir troubler l’écoute, mais cela reste anecdotique.

IAM – L’École du micro d’argent – La saga : Si le Night Train était le terrain de jeu des SUPREME IN, on sent que la musique urbaine est plus difficile à gérer pour les écouteurs. Les graves baveux sont clairement mis en avant sur ce style musical, dégradant le plaisir d’écoute. Dommage car la précision des instrumentations et le beau rendu des voix est toujours là.

Marvin Gaye – What’s Going On – What’s Going On : Ce grand classique de la Motown est plaisant sur ces écouteurs. Les défauts sur les graves sont largement compensés par les plaisirs du rendu des voix et la précision de l’écoute.

En conclusion, nous sommes très satisfait de ces écouteurs SUPREME IN de Teufel. Confortables et complets, ils offrent un très bon rendu sonore pour un prix tout à fait maîtrisé. On pourra les critiquer sur quelques détails d’ergonomie et sur leurs basses un peu trop baveuse à notre goût. Mais ces quelques défauts sont largement compensés par leur précision, leur amplitude et leur praticité !

Les Teufel SUPREME IN sont disponibles au tarif de 119,99€ sur le site Teufel.

Leave a reply