Test du clavier mécanique aLLreLi K643 : multicolore et métallique

Jeune entreprise électronique (fondée en 2004), aLLreLi propose plusieurs gammes de produits : chargeurs, connectiques (USB, hubs...) et bien sûr périphériques. Le segment clavier et souris est celui qui nous intéresse aujourd'hui avec le test du nouveau clavier mécanique K643.

Avant toute chose, et à titre de comparaison, j'utilise personnellement depuis maintenant deux ans le clavier Logitech Illuminated Keyboard K800. Le test du clavier proposé par aLLreLi se lit donc dans un usage en suite directe du matériel précité, utilisé quotidiennement. Pourquoi ? Car cela permet de positionner ce nouveau clavier en matière de qualité, de confort et de type d'utilisation. Bien que le K800 ne soit pas un clavier gaming, je l'utilise tout de même pour cela aussi. Cela n’empêche bien sûr pas de vous assurer une partie de tests purement objectifs sur les points forts et points faibles du K643.allreli_clavier_mecanique_k643_test_avis

aLLreLi K643 : design épuré et métallique

Livré dans une boîte en carton extrêmement simple qui présente rapidement le clavier et ses quelques fonctionnalités, le K643 se dévoile, posé sur deux - toutes aussi simples - languettes en polyester. Toujours dans son sachet en plastique transparent, le clavier montre déjà un poids important dès la première manipulation de déballage (il n'est pas sans fil). Gage de qualité ou surpoids ? Pour le moment difficile de se prononcer ! Dans la boîte est aussi posé un guide d'utilisation en plusieurs langues vraiment très synthétique, ainsi qu'un sachet permettant le remplacement de 4 switchs avec la pince qui va bien (à noter qu'une pince de plus est présente sous le clavier).

Une fois l'emballage totalement dégagé, il est possible de prendre la réelle mesure de l'aspect général du K643. Le design simple et épuré donne une première impression de qualité. Le socle du clavier est entièrement métallique (aluminium), et les touches posées très en hauteur par dessus, ce qui renforce ce sentiment de qualité. Les concepteurs semblent avoir été à l'essentiel : la symbolique des touches est extrêmement claire entre une configuration gaming (QZSD rappelée jusque sur les flèches directionnelles), et une configuration plus classique avec le traditionnel "Fn" et les appels aux fonctions médias. Le cordon USB semble aussi très robuste, ficelé dans une tresse assez épaisse.

allreli_clavier_mecanique_k643_test_avis

Sans encore l'avoir allumé, ce clavier assume déjà bien sa place devant un écran. La petite idée design qui fait la différence est l'apport de deux supports pour téléphone ou tablette, juste derrière la rangée F1 à F12 ! Nous sommes tous constamment sur nos téléphones et on ne sait jamais trop bien le poser en équilibre devant son écran. Dommage qu'il n'existe pas de connecteur USB permettant le rechargement en prise directe avec le clavier, cela aurait permit de pousser l'idée jusqu'au bout.

Agréable mais bruyant : l'équilibre du K643

Surtout, ne faîtes pas comme moi ! Effectuer un premier test de ce clavier dans un open space, sur son lieu de travail, et dans une configuration non gaming, n'est pas une très bonne idée. Car ce qui marque d'entrée de jeu est le bruit prononcé du K643. Il n'aura fallu que quelques secondes pour me voir imposer un veto à l'usage dans le bureau. De retour à la maison, et pour un usage plus personnel, le bruit reste dominant. Cependant, il s'agit d'un clavier mécanique, on ne peut pas tout avoir. J'ai trouvé que le socle en métal apportait une résonance complémentaire pas toujours agréable lors d'une frappe plus appuyée.

allreli_clavier_mecanique_k643_test_avis

La contrepartie est d'obtenir un effet "machine à écrire" très satisfaisant. En mode dactylographie (par exemple pour écrire ces lignes), le clavier donne une impression de puissance et de facilité de frappe vraiment sympa. C'est fluide, agréable, et il n'est pas nécessaire de frapper comme un dingue pour "sentir" la pression. En mode gaming, le clavier a aussi du répondant : la sensation de frappe est toujours présente et agréable. Le bruit peut être couvert par la musique et les sons d'un jeu, mais même avec un bon casque, le claquement du clavier reste "présent". Les switchs bleus, par construction, émettent systématiquement un "clic" à la pression, qu'elle soit brutale ou douce. Le truc utile pour les gamers est la possibilité d'enregistrer jusque 5 macros sur les touches "YUIOP". Une macro est un enregistrement d'une succession de frappes de touches, jusqu'à 31 frappes consécutives pour ce clavier mécanique. Le petit mode d'emploi détaille bien (malgré les fautes d'orthographes) comment enregistrer une macro et suivre les indications lumineuses.

Concernant la partie haute des touches, par dessus les switchs, elle semble bouger un peu mais rien de dramatique après tests de quelques jours. Je tiens à préciser que le test n'a duré qu'une petite semaine et qu'il est donc difficile de se prononcer sur la durabilité du clavier. Il faudrait revenir sur ce test dans quelques mois afin d'analyser un usage récurrent en mode gaming et dactylo, au quotidien. Cela dit, si vous avez déjà un retour à faire, n'oubliez pas de laisser un commentaire !

Il est aussi possible de changer la position du clavier en abaissant les deux pattes sous le K643. Seules deux positions sont possibles pour compenser un clavier très "à plat", et malheureusement, il n'existe pas de repose poignet pour assurer un confort optimal. Mais vue la configuration haute des touches, il vaut mieux être positionné assez au dessus du clavier en lui-même. Pour terminer sur l'ergonomie, le aLLreLi K643 dispose de petits patins anti-dérapant pour les violents du clavier...

aLLreLi K643 : ses couleurs et autres fonctionnalités

Le truc qu'un clavier gaming ne peut pas oublier est de proposer des jeux de couleurs. Le aLLreLi K643 ne déroge pas à la règle et se fend de 8 modes de rétro-éclairages différents (RGB LED Backlight Effet). Chaque touche est individuellement colorée, et il est même possible de personnaliser certains modes. Certains modes sont plutôt fatiguant à la longue (course de cheval notamment), mais mes deux favoris sont le "mode respiration" et le "mode lettre colorée". Le rétro-éclairage peut sembler un peu faible en intensité, mais dans le noir, pas de souci. La configuration des couleurs est assez poussée car il est possible de configurer un clavier intégralement à vos couleurs, touche par touche. Je ne vais pas m'étendre outre mesure sur les couleurs, ce n'est pas le plus intéressant qu'un clavier puisse proposer... surtout lorsqu'il est mécanique !

allreli_clavier_mecanique_k643_test_avis

Sur cet aspect, nous avons déjà parlé du bruit. Si vous aviez vraiment besoin d'atténuer le bruit généré par le clavier, n'oubliez pas qu'il est toujours possible de customiser le clavier en achetant des amortisseurs (oui...)... Dans tous les cas, le K643 est livré avec ses pinces pour permettre le remplacement des switchs bleus. C'est très facile, il suffit de suivre le manuel (encore) pour les néophytes. Les habitués sauront gérer sans problèmes.

Les gamers apprécieront l'anti-ghosting. Pour les nuls, l'anti-ghosting est la capacité d'un clavier à supporter le fait d'appuyer sur plus de 3, voire 4 touches à la fois. Vous pouvez essayer, vous verrez que votre clavier est certainement "ghosté". C'est d'ailleurs le cas du K800 de Logitech mentionné ci-dessus, qui donne à ce dernier un désavantage flagrant sur du gaming. Il est par exemple impossible de jouer à Guitar Hero avec le K800, alors que le aLLreLi K643 le permet sans souci !

Petit plus agréable, le K643 ne nécessite pas de drivers. Le clavier mécanique est intégralement plug-and-play. Les macros, l'éclairage, les fonctions médias, les touches Fn... tout est à configurer en direct en combinaisons de touches. La prise en main est donc très rapide, à condition de bien lire le petit manuel livré avec (mieux vaut d'ailleurs lire la partie anglaise, car la traduction française laisse à désirer, notamment sur la gestion des couleurs). Un jeu de diodes rétro-éclairées situées au dessus du pavé numérique assiste l'utilisateur dans la configuration.

Avis et synthèse pour le clavier mécanique aLLreLi K643

Une bonne qualité, des finitions agréables, et un excellent rapport qualité prix. Dans l'absolu, c'est un excellent outsider après comparaison avec les claviers proposés par Razer ou d'autres concurrents gaming. Le K643 s'en sort particulièrement bien avec son prix de 60€ ! 

  • Prix : 59,99€ sur amazon, et bénéficiez de 7€ de réduction avec le code promo exclusif (jusqu'au 31/03/2017) : oblikon7
  • Disponible en clavier FR, US, UK, DE
  • 105 touches
  • Clavier mécanique Blue Switch assez bruyant
  • Qualité de frappe très bonne et agréable, tant en gaming qu'en dactylo
  • Rétroéclairé par 8 modes modifiables par l'utilisateur
  • Anti-ghosting apprécié des gamers
  • 5 touches macros jusqu'à 31 frappes
  • 2 supports pour smartphone ou tablette (mais sans branchement de recharge)
  • Branchement USB très solide de 1,8 mètres
  • Connectique plaquée or (un classique)

C'est ici pour vous procurer le K643, si vous êtes convaincus après ce test !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :