Westworld : une série format cinéma, home-cinéma ou PC ?

Dans la famille des séries les plus surestimées je demande Westworld.

Cependant, de l'aveu même de ses créateurs, la série pose quelques soucis quant à la manière dont elle est créée : film de cinéma ou série TV ? De fait, le débat peut aussi largement se reporter sur le mode de consommation : dans une salle obscure, chez soi sur un grand écran, ou bien sur son mobile / PC ?

Synopsis (au cas où vous n'auriez rien suivi...)

Un parc d'attractions peuplé de robots propose aux visiteurs de se replonger dans plusieurs époques. Lancés dans l'ouest sauvage, deux amis se retrouvent plongés en plein cauchemar quand l'un des androïdes se détraque et les prend en chasse.

Une série très ambitieuse

westworldLa série produite par J. J. Abrams (réalisateur entre autres de Star Trek ou encore des derniers Star Wars) vient d’entamer la diffusion de sa seconde saison. C’est l’occasion de revenir sur l’engouement qu’elle a pu et qu’elle continue de susciter : le 31 août 2013, la chaîne câblée américaine HBO commande un épisode pilote d'une série télévisée adaptée du film Mondwest (Michael Crichton, 1973).

Le pilote est écrit et réalisé par Jonathan Nolan (frère de Christopher Nolan) avec l'aide de sa femme Lisa Joy au scénario. Le 18 novembre 2014, la série est officiellement commandée par HBO pour une diffusion à partir de 2015. En décembre 2014, il est annoncé que Ramin Djawadi composera la bande originale de la série. Il est alors le compositeur de Game of Thrones diffusée sur la même chaîne. Le budget global de la première saison est estimé à 100 millions de dollars, soit 8 à 10 millions de dollars par épisode. Le coût est partagé à 50-50 entre HBO et Warner Bros.

En avril 2016, Jonathan Nolan fait le point sur la production de la série qui connait des difficultés. Il justifie l'arrêt de plusieurs mois du tournage par le fait que celui-ci a débuté rapidement alors qu'il n'y avait que quelques épisodes d'écrits. Il explique également avoir été dépassé par l'envergure du projet, malgré son expérience avec Person of Interest. « La vérité, c'est que nous faisons en fait un film de 10 heures. Ce n'est pas vraiment une série TV. Le slogan : « Ce n'est pas la télévision, c'est HBO », ce n'est pas une blague ! Nous faisons à la fois un western d'époque et un film de science-fiction. Concrètement, on tourne simultanément Alien, Les Moissons du ciel et Impitoyable ! Et ensuite, il faut tout remonter ensemble. C'est juste un travail énorme, massif ».

Quelques critiques...

Malgré les sommes astronomiques et l’apparente ambition de faire quelque chose de plus poussé qu’une simple série, Westworld reste une machine bien huilée au scénario assez classique et efficace. La série propose en effet un panel de thématiques séduisantes (dystopie, réalité virtuelle, jeux immersif, intelligence artificielle menaçante) encadrées par des tactiques scénaristiques qui ont déjà fait leur preuve. A force de suspens bien amené et de mystères étirés, le jugement du spectateur est petit à petit endolori, l’iris flattée et son sens critique bercé tout au long de la saison. On se laisse porter par l’univers et on attend la chute sur laquelle la série repose. Une fois celle-ci révélée, la déception peut être au rendez-vous. Ce fut mon cas.

westworld-dolores

Une série format cinéma ? Home-cinéma ? Ou Téléviseur ?

Le premier épisode de la saison 2 nous fut projeté sur un écran Samsung dernière génération lors d’un événement promotionnel organisé par Heaven. L’idée étant de faire une pierre deux coups : mettre en avant Samsung et ses derniers écrans tout en valorisant HBO et la sortie de sa série événement. Pour ce qui est de l’épisode, celui-ci est encore plus mystérieux que la saison 1 au complet, mais ne donne plus vraiment envie de s’embarquer dans la suite. Des personnages antipathiques et manichéens, des conflits armées à l’américaine… La sauce ne prend plus.

Pour ce qui est des écrans, Samsung propose un tour de force efficace avec sa Smart TV (l’union réussie de la TV et de l’Internet). Cette TV connectée nouvelle génération ne se cantonne plus à la réception d’émissions TNT : le consommateur peut aujourd’hui installer diverses applications pour accéder à de nombreux services à la demande (cinéma, séries, jeunesse, TV de rattrapage, gaming, musique, etc.) ou communiquer facilement avec d’autres objets connectés de son quotidien.

smart tv westworld

Le téléviseur est pensé de manière à intégrer au mieux le quotidien de son utilisateur en proposant même un mode Ambiant : votre écran noir disparaît pour se fondre dans votre intérieur (l’écran analyse et prend la couleur du mur).

La qualité d'image est exceptionnelle (les informations de couleurs, d’ombres et de lumières sont énormes) et participe à un réalisme surprenant, qui peut cependant gêner les puristes du grain de la pellicule. C’est mon cas ! Trop de réalisme nuit à la fiction et rend parfois difficile l’échappée. A conseiller pour du sport ou des jeux vidéo à la rigueur mais on privilégiera plutôt l’écran de cinéma pour les films et l’écran de l’ordinateur pour les séries.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :