Hellfest 2022 Jour 2 : Alestorm, Steel Panther, Megadeth

hellfest2022

Le 18 juin 2022 s’annonçait comme le jour le plus chaud de la XVème édition du Hellfest, ever. Force est de constaté que la météo était bien au RDV avec des températures de 40°C en pleine après-midi. Malgré la chaleur, le public est présent, même si l’ambiance semble plus posée que d’habitude. Postés à quelques mètres de la démarcation du pit, nous avions suffisamment de place pour danser sur Alestorm et ses hymnes à la bière sans gêner nos voisins.

L’après-midi sera caniculaire (39° à l’ombre, et les MainStage n’ont pas d’ombre !), et le poids des températures se fera ressentir sur les headbangers. Mais ça n’empêchera personne de pouvoir s’éclater !

On peut vraiment remercier le Hellfest pour les nombreux points d’eau comme les arches géantes balançant leurs litrons de flotte au m2. Les abords sont légèrement humides et ont donné lieu à des scènes que l’on ne voit normalement que sous la pluie : de la lutte grecque improvisée !!! Le festivalier est toujours plein d’idées…

hellfest 2022

Alestorm, Rival Sons, Steel Panther enchaînent en Main

Et il faut bien le dire, les pirates écossais d’Alestorm démarrent fort. Entre rhum, bière et abordages, c’est une réelle fête (d’aucuns diraient P.A.R.T.Y) qui animera les festivaliers sur la main. C’est bien simple, à la mer bleue près, on était dans les Caraïbes ! D’ailleurs, certains avaient même amené leurs canards gonflables pour surfer sur la foule déchaînée !

hellfest 2022

Pour se reposer un peu, les américains de Rival Sons nous on joué leur meilleur blues & rock en inspiration directe d’un Led Zep ou Sabbath. Malgré quelques soucis de sons, Rival Sons a su convaincre la foule (mais en avait elle besoin ?).

Si le soleil commençait à décliner (et on avait bien du perdre 0,5°), la chaleur a fait littéralement fondre des soutifs avec l’arrivée des californiens (presque) mythiques de Steel Panther. Comme à leur habitude, ils ont offert 1h de show parfaitement millimétré, avec un son impeccable, des blagues salaces et… et… et des nichons, forcément ! Après une gentille parodie d’Ozzy, on se serait cru sur le Sunset Strip ! Et forcément, le show se termine par l’arrivée sur scène d’un grand nombre de festivalières (plus ou moins vêtues), de quoi remplir aisément les 26 mètres de la MainStage !

hellfest 2022

Ensiferum

Enfin, la nuit tombe (avec les températures), offrant une ambiance impeccable pour aller voir les Finlandais d’Ensiferum sur le Temple. Bien loin de leurs terres d’origines (près de 2800km séparent Helsinki de Clisson) et des températures nordiques, cela n’a pas empêché les camarades de dérouler leur meilleur folk / viking / death mélodique. On entre dans leur jeu et vibre aux sons venus du froid !

Sepultura & Megadeth

Les deux autres pointures du début de soirée sont Sepultura et Megadeth. Le groupe de Dave Mustaine – increvable créateur annonçant encore un nouvel album – a envoyé 1h10 de best of. Toujours aussi engagé, Dave termine son show sur le cultissime Holy Wars… the Punishment Due. Voir ou revoir Megadeth en show reste clairement un plaisir coupable tant les riffs sont mythiques.

Au sortir de Megadeth, nous avons tenté de passer une tête au Brésil mais rien à y faire, impossible d’entrer en ALTAR tellement il y a de monde !!! Incroyable que de voir la durée de vie de Sepultura qui a pourtant totalement changé de line-up. Il faut dire que le dernier album est un beau succès.

hellfest2022

Ghost

En soirée, l’annulation du feu d’artifice n’a pas empêché les fans de venir participer à la grande messe célébrée par Ghost en tête d’affiche. La fanbase du groupe ne semble pas décroître après un virage pop assumé sur les deux derniers albums. Malheureusement le show est écourté vers la fin car le chanteur Tobias subit une extinction de voix.

Il est temps de rentrer pour se reposer car cette année le Hellfest est un marathon sur deux week-ends !!!

Total
7
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles sur le même sujet