Hellfest 2022 : Le récapitulatif de 7 jours d’enfer

Hellfest2022_COVER_TETE_AFFICHE

3 saisons (été sous 40°, printemps et automne sous la pluie) devant 6 scènes, pendant 7 jours à voir 362 groupes avec 420 000 festivaliers, buvant 800 000 litres de bières, le tout pour un budget de plus de 50 millions d’euros. Et on ne peut que tirer notre chapeau aux 5000 bénévoles qui ont tout donné… bref, cette édition du Hellfest 2022 (la 15e !) fut dantesque, et tous les chiffres sont formels : cette édition a été exceptionnelle ! Prêts à retourner en enfer avec notre récapitulatif de ces 7 jours (parfois même 11) ?

Deux week-ends d’exception

Ben Barbaud a été formel : cette double édition du Hellfest 2022 a été exceptionnelle et le restera ! Dès l’année prochaine, on retourne à un schéma « classique » à trois jours dans l’enfer Clissonnais. Il n’empêche que ce 15e Hellfest a été un très grand moment pour tous. Propulsé de facto plus grand festival de France pour 2022, le festival a été celui de tous les records (nous ne reviendrons pas sur les chiffres !).

Hellfest_2022_affiche_complete

Et surtout, un Hellfest qui s’étends du 16 (ou 17 juin) et jusqu’au 26 juin, c’est 7 jours de metal, mais aussi 3 jours de pause où l’on peut (enfin) découvrir les alentours ! Et côté Redak on en a profité pour découvrir (pour la première fois après 7 éditions) la ville de Clisson, mais également les vignes alentours. Un Hellfest, c’est non seulement une chance pour la ville, mais aussi pour toute la région qui bénéficie du rayonnement du festival !

Notre visite du domaine de la Pépière, vigneron dans la région du Muscadet de Clisson !

degustation-la-pepiere

Une organisation toujours aussi impeccable

Et quel festival ! Les amateurs ne peuvent que remercier chaudement la direction du Fest et les milliers de bénévoles et de personnes qui ont rendu cela possible. Entre la canicule à plus de 40° du jour 2 et la boue du 5e jour, les éléments n’ont pas été tendres avec les festivaliers. Et pourtant, qu’il s’agisse d’approvisionnement en eau / bière / muscadet et/ou les copeaux de bois pour éviter de patauger, tout était OK et au cordeau.

Inutile de parler des toilettes, des stands de nourritures et boisson… si tout a toujours été impeccable avant, pourquoi cela n’aurait pas été le cas ? On apprécie énormément les efforts pour proposer des plats végétariens sur quasiment tous les stands ! Les metalleux ont beau aimer la barbaque et la spätziflette, parfois avoir un dahl de lentilles et des falafels, ça fait du bien !

Ah, et les feux d’artifices alors ? Parlons-en, les deux feux (un par week-end) étaient comme à l’accoutumé très réussis, avec cette sensation grisante d’être devant un feu bien plus ambitieux que beaucoup de ceux que l’on peut voir dans des grandes villes au 14 juillet… et qui plus est sur une musique que l’on adore !

Tous les styles de metal au Hellfest 2022

En parlant musique… Nous ne reviendrons pas sur chaque concert vu (pour cela, on vous invite à voir nos articles jour après jour). Mais on va quand même parler de deux choses : d’une la qualité du son, de deux, la diversité des groupes !


La qualité du son… comment dire ? A part un (très) rare soucis sur Avatar, il faut bien le dire : le son est d’une qualité irréprochable sur toutes les scènes. Habitués de certaines salles parisiennes, on est souvent épatés de voir un meilleur rendu sur la Warzone ou l’Altar que dans des grandes salles réputées !

HELLFEST 2022

Un fantasme absolu d’amateur de metal

Et enfin, la diversité des groupes. Si tous les genres de metal sont toujours très présents, difficile de faire la fine bouche sur les 362 groupes qui se sont succédés sur les deux MainStage, l’Altar, le Temple, la Warzone et la Valley. Du jeune groupe débutant aux vieux briscards, d’un hard FM au top du metalcore en passant par un death mélodique, tous les genres étaient représentés. Et bien représentés ! Pouvoir réunir sur un même évènement NIN, Scorpions, les Guns N’Roses, The Offsprings, Ghost, Deep Purple, Deftones, Korn, Megadeath, Airbourne, Sabaton, Bring Me The Horizon, Five Finger Death Punch, Maximum the Hormone, Steel Panther, Epica, Alestorm, Gloryhammer, Nightwish, Gojira, Alice Cooper, Mastodon… et Metallica, ce n’est plus un challenge, mais un fantasme complet pour tout amateur de metal !

Que retenir donc de cette édition 2022 du Hellfest ? Un moment hors du temps, exceptionnel comme seules les équipes du Fest peuvent nous proposer. Si faire d’autres festivals après le Hellfest était déjà difficile, après cette 15e édition, cela va être quasiment mission impossible ! Il n’empêche que l’annonce de la 16e édition sur les 16-17-18 juin 2023 commence déjà à nous faire frissonner… quels groupes qui seraient passés au travers de ce Hellfest 2022 pourraient venir ? Si l’on parle AC/DC dans certains milieux, à la Redak, on croise les doigts pour revoir nos allemands de Rammstein. Et pourquoi pas pour le délire un Bon Jovi qui n’a pas encore fait danser les festivaliers sur la rue du Champ Louet.

Revoir les journées du Hellfest 2022

Jour 1 : Philippe Etchebest, Rotting Christ, Mastodon et Opeth

Jour 2 : Alestorm, Steel Panther et Megadeth

Jour 3 : Gojira et les autres

Jour 4 : Les papy metal

Jour 5 : It rains in Hell

Jour 6 : Guns N’Unicorns

Jour 7 : Metallica à Clisson

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles sur le même sujet