Le jeu de l'amour et du hasard, au théâtre Michel

Plus que quelques jours pour aller applaudir au théâtre Michel, Le jeu de l'amour et du hasard, la plus célèbre pièce de Marivaux. Une formidable comédie sentimentale, interprétée avec beaucoup de sensibilité, où le rire est raffiné et la réflexion affinée. La mise en scène de Salomé Villiers transpose l'intrigue avec subtilité à notre époque, en lui donnant ainsi un tout nouvel éclat résolument contemporain.

Silvia a toutes les raisons du monde d’être inquiète : son père, Monsieur Orgon, lui propose le mariage avec un parfait inconnu. Elle décide alors d’endosser le costume de sa suivante Lisette, afin de percer à jour le caractère de ce soi disant « bon parti ». Sous les regards amusés de Monsieur Orgon et de son fils Mario, les quatre amoureux se débattent derrière leurs masques afin d’être aimés pour ce qu’ils sont en dépit des convenances sociales. S’en suivront quiproquos et rebondissements sur un rythme endiablé jusqu’au triomphe de l’amour.

Pierre Carlet de Chamberlain de Marivaux est né en février 1688, et mort à Paris en 1763. Il fut romancier, journaliste, mais surtout un auteur dramatique passionné par le théâtre, pour lequel il écrivit avec succès de nombreuses comédies aussi passionnelles que psychologiques. Et au théâtre Michel, Le jeu de l'amour et du hasard est actuellement interprété pour quelques jours encore avec six  acteurs brillants. C'est une pièce classique où les relations humaines entre les différents personnages sont restituées à la perfection, grâce au formidable jeu des comédiens. Ils sont à la fois émouvants, drôles et parfois même hilarants !

La transposition que propose ici la metteuse en scène est habile et respectueuse de l'esprit du texte. Les costumes ont par exemple été judicieusement adaptés à notre époque, ainsi que certaines des attitudes un peu plus provocantes des personnages les plus charismatiques comme la servante, le valet mais aussi Monsieur Orgon. Le décor est lui, resté neutre puisqu'il s'agit d'un jardin appartenant au maître de maison. Les différents ressorts comiques tels que les quiproquos, les quatre travestissements entre les personnages, ainsi que les situations décalées ne sont pas modifiés sous prétexte de plaire davantage, puisqu'ils sont déjà incroyablement intemporels.

C'est la mise en scène qui est ici particulièrement inventive, de par la juste utilisation de courts passages vidéos. Ils apparaissent subtilement comme d'amusants intermèdes et presque toujours par surprise, rythmant ainsi les différentes parties de la pièce. Leurs apparitions sont donc modérées et montrent sous un angle définitivement moderne de nouvelles possibilités d'interprétation et de narration qu'offrent une telle histoire. Cela ne gâche en rien la progression du récit car ces incursions sont des compléments qui s'appuient sur la pièce. Et non l'inverse.

Merci pour ce moment !

Bien loin du romantisme formaté du cinéma made in Hollywood, Le jeu de l'amour et du hasard est une authentique comédie sentimentale, où l'intrigue est ingénieuse, le rythme enlevé et les rebondissements nombreux. Jusqu'au dénouement final, on ne s’ennuie pas une seule seconde à suivre les multiples péripéties de nos protagonistes, d'autant plus que la mise en scène est franchement dynamique. Et c'est entre le rire et l'émotion que les spectateurs au théâtre Michel, passent un excellent moment quel que soit leur âge. Cette pièce de Marivaux a été jouée pour la première fois en 1730, et il est stupéfiant de voir à quel point cette oeuvre est d'une éternelle fraicheur.

Le jeu de l'amour et du hasard, au théâtre Michel.

Du jeudi au samedi à 21H00
Samedi et dimanche à 16h15
Dates supplémentaires : mercredi 5, mardi 11 et mercredi 12 avril à 21h
Dernière le samedi 6 mai 2017

Retrouvez toute l'actualité du théâtre Michel, ici !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :