Retour sur le Blue Note Xperia Lounge Festival à Paris

Blue Note Xperia Lounge Festival 2016Amateurs de jazz, il vous était impossible de rater le Blue Note Xperia Lounge Festival qui s'est déroulé du 15 au 22 novembre 2016 dans quelques unes des plus belles salles de Paris. Ce festival, porté par un des labels les plus mythiques du jazz et de la soul, a vu quelques unes des plus grandes stars jouer à Paris ; Norah Jones, Ben l'Oncle Soul, Jacob Collier, Trombone Shorty...dans des salles telles que la Salle Pleyel, l'Olympia ou le Jazz Club Etoile...

Revenons donc plus en détail sur deux spectacles de ce Blue Note Xperia Lounge Festival...

Mare Nostrum & Charles Lloyd Quartet à la Salle Pleyel le 19 novembre 2016

Mare Nostrum

Non ce n'est pas le nom du groupe. Mare Nostrum est le nom de l'album que les trois musiciens Paolo Fresu (trompette), Richard Galliano (accordéon) et Jan Lundgren (piano) ont composé ensemble en 2008. Il n'y a pas de chants, uniquement de la musique et d'un grand niveau ! Les trois musiciens de jazz sont très cotés individuellement, et ensemble, ils ont trouvé une parfaite harmonie. Chaleureusement applaudis par le public de la Salle Pleyel, le trio a enchaîné une dizaine de leurs compositions et reprises, en sachant alterner dans les tempos.

Une excellente surprise que de découvrir un accordéon, en live, qui tranche avec les clichés que le grand public peut en avoir. Le maniement par le maestro Richard Galliano n'y est bien sûr pas pour rien ! Étonnant aussi d'entendre des sonorités à la limite de ce que pourrait sortir un synthétiseur. A la trompette, Paolo Fresu est tantôt discret, tantôt exubérant, mais toujours très juste. Son jeu de scène est d'ailleurs adapté, et certaines de ses positions feront sourire le public. Bravo ! Le dernier, c'est Jan Lundgren, véritable colonne vertébrale du groupe. Il accompagne la quasi intégralité des morceaux avec une belle dextérité.

Vous pouvez acheter (ou découvrir) l'album Mare Nostrum en cliquant ici.

Charles LLoyd Quartet

A 78 ans, Charles Lloyd s'amuse encore sur scène. Le saxophoniste a pourtant eu une vie musicale bien remplie et pourrait en rester là ! Mais non, avoir côtoyé Herbie Hancock, Ron Carter, les Beach Boys ou encore Tony Williams, semble lui avoir prolongé le souffle. Cette fois-ci entouré de trois jeunes musiciens, Charles Lloyd laisse la musique tourner dans le quartet pour déposer de temps à autre quelques notes au saxophone.

blue-note-xperia-lounge-festival-2016

Les trois jeunes musiciens (par rapport à Charles Lloyd, ils n'ont que la trentaine, voire quarante ans) sont époustouflants de justesse. Gerald Clayton au grand piano est merveilleux, Reuben Rogers est plus discret à la basse mais très efficace, et Kendrick Scott est juste dingue à la batterie. Celui qui semble le profiter en plus est Charles Lloyd, qui va souvent se positionner sur l'arrière de la scène pour mettre en lumière ses musiciens. Malgré sa position reculée et dans l'ombre, son sourire est radieux et il accompagne allègrement la musique d'un léger mouvement de tête. Le public est conquis !

Robert Glasper Experiment & Christian Scott à la Cigale le 21 novembre 2016

Christian Scott aTunde Adjuah

N'ayons pas peur des mots, Christian Scott est certainement l'un des meilleurs trompettistes actuel (avec un certain Ibrahim Maalouf), sachant apporter une âme, une histoire à des rythmes souvent complexes et différents. Son dernier album, Stretch Music, n'a pas peur d'aller lorgner du côté de l'électro ou de la techno, pendant que le précédent, Christian aTunde Adjuah, revisitait les rythmes "black indians". Bref, Christian Scott, c'est du jazz moderne, qui évolue sans cesse, à la frontière des musiques africaines, électroniques, soul, rock indé... et c'est exactement ce qu'il nous a offert le 21 novembre au soir dans une Cigale chaleureuse et dévouée à sa cause.

Accompagné de ses brillants acolytes dont la sublime flûtiste Elena Pinderhughes qui, du haut de ses 21 ans, vous retournera complètement la tête de sa subtilité et de sa virtuosité, Christian Scott offrira une grande soirée, d'une classe rare.

Robert Glasper Experiment

glasper

Tout comme Christian Scott à la trompette, Robert Glasper est un génie actuel du piano. Mêlant avec habilité les codes du jazz, de la fusion, du hip-hop et Rn'B, Glasper sait créer avec lui un univers à part, sans crainte d'apprivoiser de nouvelles sonorités, aux frontières de notre univers. Si certaines trames nous rappelles Herbie Hancock, il sait brillamment s'en éloigner afin d'apporter sa patte unique, sa sensibilité, dans un concept et une ambiance bien spécifique.

Robert Glasper et Christian Scott, deux génies du jazz contemporains, deux nouveaux explorateurs qui cherchent toujours à nous bousculer, à proposer autre chose sans sombrer dans la facilité, un plaisir assez exceptionnel et un choix donc excellent pour ce festival.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :