Jésus de Nazareth de Paul Verhoeven

Le réalisateur Paul Verhoeven, après avoir connu de nombreux succès dans les années 90, a été beaucoup plus discret dans les années 2000. D'une part, il a préféré prendre ses distances avec l'industrie hollywoodienne qui ne lui accordait pas la liberté souhaitée. D'autre part il a essayé de monter un projet maudit, qu'il porte depuis 30 ans : un film sur Jésus montrant la "vraie vie" de Jésus, en opposition aux textes religieux qui l'ont largement réinterprétée en fonction de leurs intérêts.

"Je vois en Jésus un homme. Je ne le considère pas comme "le fils de dieu", mais plutôt comme un Jésus mythologique, né de notre aspiration à reconnaître en autrui l'image de dieu"

Grand amateur du réalisateur et athée, j'ai longtemps espéré que son projet de film sur Jésus voit le jour. Lorsque j'ai appris la publication d'un livre "Jésus de Nazareth" à défaut d'un tournage, je me suis naturellement tourné vers le livre.

Résumé

Paul Verhoeven est un des cinéastes les plus connus et les plus respectés de notre temps. Avec RoboCop, Totall Recall,Basic Instinct et Starship Troopers, il est parvenu à bâtir une œuvre populaire et pointue, qui recueille un large succès public et la reconnaissance critique. Cinéaste du divertissement hollywoodien et féroce satiriste, grinçant et provocateur, Verhoeven donne ici sa vision de Jésus : iconoclaste, irrévérencieuse et pleine de surprises.

Depuis trente ans, Verhoeven ressent le besoin de faire un grand film sur Jésus, non pas sur le Jésus fils de Dieu, mais sur cet homme qui a bel et bien existé, le Jésus historique. Dans ce livre, le cinéaste néerlandais livre les intuitions et les idées qui feront le cœur de ce film. Voici le Jésus de Verhoeven : un leader politique, porteur d’une révolution morale inédite, qui prend la défense des faibles contre toutes les hypocrisies de la société de son temps.

Amoureux du détail, conteur hors pair, Verhoeven peint en Jésus une union idéale de l’art et de la politique : grâce à ses paraboles, Jésus parvient à galvaniser les foules et faire trembler les empires.

Critique

couverture_jesus_VerhoevenJe m'attendais à retrouver un récit romancé, une version écrite du film que Paul Verhoeven aurait aimé réaliser, avec l'espoir d'y retrouver son ton grinçant et provocateur. Ce n'est pas vraiment la démarche du livre. En fait, ce sont les recherches du réalisateur, depuis plus de trente ans, qui sont retranscrites dans ce livre.

Ce n'est pas pour autant inintéressant, loin de là. Au fil des pages, Paul Verhoeven présente les faits certains sur Jésus et tente de proposer des alternatives aux évangiles de Marc, Luc, Matthieu et Jean, elles même plus d'une fois contradictoire.

Il ne prétend pas détenir la vérité mais s'appuie sur les nombreuses recherches des théologiens pour présenter une version realiste et cohérente de Jésus. Il revient notamment sur chaque miracle, et avec le ton irrévérencieux qu'on lui connaît, n'hésite pas à les tourner au ridicule. Pour l'un d'eux, il va même jusqu'à faire un parallèle avec Harry Potter.

Paul Verhoeven est-il dans une démarche anti-Jésus ? Absolument pas. A plusieurs reprises, il va presenter le visage positif de l'homme qui se fache derrière le mythe : un leader politique habité par la volonté de changer la société de son temps. Il ne va pas "s'attaquer" qu'aux évangiles, mais aussi à certaines théories provocatrices, comme celle prétendant que Jésus avait eu des rapports homosexuels.

J'ai ete moins concaincu par le parallèle appuyé avec Che Guevara. Ils ont des similitudes, c'est certain, mais leur démarche et leur vie me semblent quand même très différentes. Une comparaison avec Gandhi, autre homme ayant pris la défense des peuples sans pour aurant mener un combat armé. Il s'agit certainement d'une volonté de provoquer du réalisateur.

Au final, j'ai trouvé ce livre très intéressant et je le recommande à tous ceux qui aimeraient des éclaircissements sur la vie de Jésus si on le considère comme un homme "normal" dans un monde réaliste.

Leave a reply