Un petit goût de noisette

Parfois, il n'est pas nécessaire d'avoir une seule histoire pour réussir une bonne BD. C'est ce que Vanyda a du se dire avant de réaliser Un petit goût de noisette. Critique d'une BD touchante...

Synopsis

Un petit goût de noisette à savourer. Dans ce recueil d'histoires courtes, Vanyda explore l'amour, évoque le moment parfait qui nous échappe parfois, les occasions manquées aussi... Usant des dialogues avec justesse et parcimonie, offrant à chaque tranche de vie sa couleur propre, Vanyda fait se croiser ses personnages. En quelques pages, en quelques jours, Benoît, Corentin, Manon, Aymeric et les autres se rencontrent, s'enthousiasment, pleurent. Un véritable condensé d'émotions pour ce nouveau one-shot !

Critique

un_petit_gout_de_noisette_corentinUn petit goût de noisette n'est pas à proprement parlé une histoire unique, ni un recueil de petite histoires. Un petit goût de noisette est plus comme un Pulp Fiction dessiné, la violence et le fil conducteur en moins. En moins ? Pas complètement car si il n'y a pas une histoire centrale dans Un petit goût de noisette, il y a bien un fil rouge : l'amour, ses occasions saisies... et les ratées. Un ensemble de tranches de vies touchantes et émouvantes, entre divers protagonistes que l'on se plaît à découvrir, comprendre...ou juste croise.

On navigue donc entre Corentin, Manon, Azul, Aymeric et les autres. Personnages multiples, dont l'histoire peut nous suivre sur 2 pages comme 20. Personnages multiples qui peuvent se croiser, se voir, s'ignorer, s'aimer, se quitter... Comme dans la vie donc. Rien n'est écrit, et on se laissera emporter dans leurs histoires avec délectation, joie et parfois tristesse ou rage.

un_petit_gout_de_noisetteTelle la trilogie des "Before" de Richard Linklater au cinéma, un petit goût de noisette ne cherche pas à embellir le monde, il se contente de le constater. Il le voit, le raconte, en ne nous épargnant ni les mauvais, ni les bons moment. Alors oui, Vanyda semble largement privilégier les seconds, mais tout n'est pas rose non plus, et ce à notre plus grand plaisir ! Chaque histoire est donc juste. On voit les émotions naître, mourir et nous accompagner tout le long des quelques 200 pages du livre.

Porté par un dessin simple et séduisant, Un goût de noisette nous emporte donc dans ce tourbillon de la vie avec ces différentes âmes, de tout âges, et a tout moment de la vie.

Une BD à découvrir donc, lire et relire, en se remémorant nos propres moments amoureux au travers de ces héros du quotidien. Retrouvez ce livre en cliquant ici.

Leave a reply