VANISHING POINT de Marc Lainé avec Moriarty à La Ferme du Buisson

Nommé Les Deux Voyages de Suzanne W. en français, le spectacle VANISHING POINT de Marc Lainé est bien plus qu'une pièce de théâtre, bien plus riche qu'un simple film, bien plus intense qu'un simple concert. Cet étrange voyage sous forme de road-movie nous emmène au plus profond du Canada sauvage, dans une contrée reculée du grand nord du Québec...

Synopsis

Dans la voiture, Suzanne. Flash-back, rêve ou ultime voyage. Sur la route, Tom. Il monte et elle le suivra sur les traces de son aimée Joe, chanteuse française évaporée dans le Grand Nord québécois. Direction Matagami, Waskaganish, Nemaska : ciel vaste, forêts enneigées, lacs gelés et villages isolés où résonnent encore les voix de la nation Crie...

Critique

Alors que le thème du "spectacle" aurait pu mener à une longue et pénible poursuite contemplative, Marc Lainé parvient à nous accompagner doucement dans un monde à la frontière du fantastique, n'hésitant pas à atténuer la frontière entre rêve et réalité. Le titre VANISHING POINT résonne comme un fort clin d'œil au film du même nom, road movie mythique. Mais le sujet est différent !

Vanishing point marc lainéL'histoire - ou plutôt les histoires - n'est pas aussi linéaire qu'il n'y parait de prime abord : il ne s'agit pas que de la quête de Tom pour retrouver sa bien-aimée. Suzanne suit aussi un long et étrange chemin... A-t-elle de réels dons ? N'est-ce qu'un rêve ? S'imagine-t-elle toute l'histoire ? Vvous construirez vos propres réponses au fil de l'eau ! Car ce voyage est intense et énigmatique, et bluffant sur la forme. Tellement impressionnant techniquement que l'on en vient parfois à oublier que c'est un spectacle avec des comédiens en live.

Ciné-concert ? Définitivement non ! Car VANISHING POINT apporte ce que je pouvais "reprocher manquer" à un West Side Story ciné-concert : un peu de vivant !

Pièce de théâtre ? Pas seulement ! Car bien que des séquences soient totalement théâtrales, les faits et gestes des comédiens sont retranscrits sur les écrans de cinéma. Ce n'est pas tout le temps le cas, mais c'est très original !

Vanishing point marc lainéCinéma ? En partie oui ! Car les deux caméras fixes imposent un exercice de style très proche du tournage cinéma. Les plans sont recherchés, les images soignées et on vit une "photo" live d'une belle qualité.

Un spectacle singulier et unique que livre Marc Lainé. La mise en scène est excellemment bien pensée, pourtant contrainte à l'alliance improbable de la réalisation cinématographique live sur une scène aux décors minimalistes. Un seul lit pour plusieurs motels, une seule voiture, une table pour quelques diners, et bien sûr les fond blancs pour projeter des enregistrements de paysages qui défilent !

Vanishing point marc lainéLe show repose non seulement sur les acteurs mais aussi sur la performance technique de la régie, ces hommes et femmes de l'ombre qui mettent en lumière un plateau tour-à-tour, un plateau de cinéma, un concert de pop-country. L'importance de la lumière n'est plus à démontrer au cinéma, et dans la représentation live sur écrans.

Vanishing point marc lainéPour accompagner tout cela, rien de moins que des musiciens du groupe Moriarty qui ajoutent au show un fond sonore parfaitement maîtrisé et planant. La musique est juste. Le chant est clair. Tandis que des poèmes en langue indiennes et en français ponctuent les voyages de Tom, Joe et Suzanne, le spectateur se laisse prendre au piège de cette mélancolique histoire et néanmoins pleine d'humour.

Une expérience que l'on aimerait vivre plus souvent !!! Un très bon choix de programmation par La Ferme du Buisson et un coup de cœur personnel, qui marque plus qu'un simple road-movie.

Leave a reply