Le Charme discret de l'intestin: Tout sur un organe mal aimé de Giulia Enders

Attention, livre évènement. On ne vous parle pas ici du Goncourt ou du prix Femina, mais d'un livre qui s'est pourtant vendu à plus d'un million et demi d'exemplaires dans le monde et traitant...de notre intestin. Tenant la plume, nous trouvons Giulia Enders, jeune doctorante de 26 ans en gastroentérologie à l'université de Francfort. Le but de l'ouvrage : en savoir plus sur notre intestin, comment il fonctionne, comment il réagit, mais sans jamais tomber dans la lourdeur scientifique, ni dans les conseils fumeux du gourou anti-tout.

Résumé

Giulia Enders, jeune doctorante et nouvelle star allemande de la médecine, rend ici compte des dernières découvertes sur un organe sous-estimé. Elle explique le rôle que jouent notre “deuxième cerveau” et son microbiote (l’ensemble des organismes l’habitant) dans des problèmes tels que le surpoids, la dépression, la maladie de Parkinson, les allergies...
Illustré avec beaucoup d’humour par la sœur de l’auteur, cet essai fait l’éloge d’un organe relégué dans le coin tabou de notre conscience. Avec enthousiasme, Giulia Enders invite à changer de comportement alimentaire, à éviter certains médicaments et à appliquer quelques règles très concrètes pour faire du bien à son ventre.

Chronique

le_charme_discret_de_l_intestin_giulia_endersPourquoi pète-t'on ? Quel est le processus du vomissement et pourquoi vomit-on quand on est stressé ? Pourquoi nous recommande-t'on les probiotiques mais pas les antibiotiques ? Toutes ces questions sont abordées simplement dans le charme discret de l'intestin, sans jamais tomber dans le vulgaire ni le lourd. Basé sur des connaissances solides, ce livre est la parfaite mise en oeuvre du principe que l'on attribue à Albert Einstein : "Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c’est que vous ne le comprenez pas complètement." On sent que l'auteure en sait beaucoup, mais trouve toujours une méthode simple (et drôle) pour nous expliquer comment fonctionne notre système digestif, son travail pour nous aider au quotidien, et son importance cruciale dans notre vie.

Ainsi, la première partie du livre est très descriptive, nous permettant de mieux appréhender cette partie finalement assez mystérieuse de notre anatomie (les cours de bio remontent à loin, il faut le dire...et ils étaient moins drôles !). Giulia Enders réussi dans son exposé (car finalement, n'est-ce-pas la nature de ce livre) à anticiper nos questions et à y répondre toujours au juste moment. On parle de l'estomac et de sa manière de traiter l'air : naturellement on se posera une question sur les rots qui va trouver une réponse. Et on aura même un petit bonus, savoir de quel côté se coucher pour dormir mieux, car oui, cela joue un rôle !

De part sa jeunesse et son parcours scolaire, l'auteure se base non seulement sur des études connues et reconnues, mais nous tiens aussi informés des dernières avancées dans l'étude du tube digestif. Elle nous précise cependant que ce ne sont parfois que des théories, ou des expériences nécessitant une vérification...mais il n'empêche qu'elle arrive avec brio à rompre le côté "boîte noire" du scientifique avec une certaine réussite. On en apprend donc plus sur de nombreuses maladies comme le diabète, le surpoids...mais aussi les allergies !

giulia_endersL'autre réussite de Giulia Enders, c'est de ne jamais tomber dans les conseils absolutistes. Il serait pourtant facile, en décrivant le fonctionnement de l'intestin et en profitant de sa posture de "sachante", de proscrire de manière extrême certains produits ou certains comportements à risques...et ce d'autant plus dans une société hygiéniste comme la nôtre. Mais notre jeune doctorante ne le fait jamais. Elle nous dit ce qui est bon, ce qui peut-être dangereux. Et le danger, c'est souvent l'excès. Excès d'antibiotique, de drogues, d'alcool, de gras, d'aliments indigestes...mais aussi de stress ou d'émotions fortes !

En conclusion, on comprend très facilement le succès de ce livre. Il réussi le pari d'être complet, simple, drôle et intelligent. En le refermant, on en sait beaucoup plus sur nous qu'avant, sans non plus avoir une liste "d'interdits" longue comme le bras. Bref, on aime, et on adorerait avoir une vulgarisation scientifique comme cela plus souvent !

Se procurer le livre en cliquant ici.

Interview de Giulia Enders par Slate :

Leave a reply